/slsj
Navigation
Radio

Rythme-FM pourrait s’implanter dans la région

Selon le président d’Attraction Radio, Sylvain Chamberland, une demande officielle a déjà été adressée au CRTC

Sylvain Chamberland - Attraction Radio
Sylvain Chamberland - Attraction Radio

Coup d'oeil sur cet article

Le Journal a appris que le propriétaire de la station de radio CKRS a fait une demande au CRTC, vendredi dernier, pour implanter une bannière Rythme-FM dans la région.

Mitsou le midi, Véronique Cloutier au retour, c’est peut-être une option supplémentaire que les gens de la région auront dans leur automobile et au bureau d’ici la fin septembre.

«Vendredi dernier, on a fait une demande officielle au CRTC afin de changer le format parlé de notre station CKRS, en format musical. On est en train d’étudier différentes options, mais disons que ce qu’on a exposé, dans notre mémoire au CRTC, c’est notre volonté d’amener Rythme-FM dans la région», explique le président d’Attraction Radio, propriétaire de CKRS, Sylvain Chamberland.

Pour ce dernier, il n’y a plus de place pour trois stations parlées dans la région. De plus, une analyse réalisée récemment par la firme Léger Marketing a aussi confirmé que la musique et les vedettes seraient la voie d’avenir pour l’entreprise dans la région.

«La chose la plus importante qui découle de l’étude, c’est qu’avec de la musique nous savons que les gens nous écouteront plus. Il y a aussi un phénomène au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on aime le vedettariat. Les gens ont beaucoup de respect pour Marina, Joël Legendre et Les Grandes Gueules», admet-il.

Pas demain la veille

En ce qui concerne l’échéancier, Sylvain Chamberland rappelle que tout d’abord le CRTC devra approuver le changement de format.

«Tous les joueurs radiophoniques de la région vont être interpellés. Je pense que tout le monde pourrait profiter d’une telle décision. On créerait plus d’heures d’écoute à la fin de l’équation et on irait chercher du nouveau monde. Je crois que d’ici fin septembre, c’est plausible d’y penser», ajoute-t-il.

Le président d’Attraction Radio tient aussi à rassurer les employés actuels de CKRS.

«Les gens qui travaillent pour nous, il va encore y avoir une place pour eux. Par exemple, Marc Dickey demeure un élément extrêmement important. Il y a toutes sortes de façons de l’utiliser. Pour moi, c’est une star», conclut-il.

 

Commentaires