/slsj
Navigation

Une bataille qui laisse des traces

La fébrilité des Québécois et la complicité de Ginette semblent donner des ailes au Tricolore

Bruins de Boston
Photo USA Today

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien a à peine eu le temps de célébrer sa victoire incroyable contre les Bruins que déjà, qu’ils sont dans une nouvelle bataille avec les Rangers. Cependant, cette longue guerre contre ces ours noirs robustes risque de laisser des marques sur ces bras meurtris qui tiennent le flambeau bien haut. Une longue série de sept matchs avec autant d’intensité, d’émotions et d’énergie ne peut faire autrement que de vider la batterie comme on dit.

La fébrilité des Québécois qui ne vivent que pour le CH avec la complicité de Ginette, qui ont plus hâte de voir à qui elle va donner la main que de chanter, semble donner des ailes au Tricolore.

Les fantômes du forum qui sont maintenant transférés dans les hauteurs du Centre Bell vont se retrouver au chômage bientôt si la Madame Reno continue de faire croire qu’elle a le pouvoir de transformer les joueurs à qui elle touche.

L’important est de croire en quelque chose, peu importe quoi.

Surprise

Au hockey junior, quelle performance des foreurs de Val-d'Or face au favori, le Drakkar de Baie-Bomeau.

Alors que la plupart des connaisseurs, moi inclus, pensaient que Baie-Comeau s’en allait à London les mains dans le dos, ils ont été surpris de voir que le drakkar a frappé son Waterloo plus rapidement que prévue.

Le résultat final est décevant du côté de la Côte-Nord, mais ils doivent quand même être très fiers de ce qu’ils ont accompli à leurs deux dernières saisons. Chapeau à Steve ahern.

Les marquis champions

Finalement, les amateurs de hockey au Saguenay - Lac-Saint-Jean ont été gâtés alors que les Marquis de Jonquière ont été sacrés champions de la Ligue nord-américaine pour une deuxième saison consécutive.

Félicitations à Marc Boivin, Daniel St-Gelais et à toute l’organisation des Marquis pour cet accomplissement. Être champion, peu importe le sport ou le niveau, demande des heures de sacrifices, d’efforts et de souffrances, mais le résultat en vaut la peine.

Être champion une fois est un rêve, le répéter la saison suivante est un exploit. Nous allons nous inspirer de cette performance chez les Saguenéens pour faire vivre à nos partisans le même rêve. Good job les boys!!!

 

Commentaires