/entertainment/movies
Navigation
Costumes format humain

Se transformer en Transformers

Coup d'oeil sur cet article

Y a-t-il quelqu’un là-dessous? Est-ce un costume? Est-ce un robot? Bonne question. Sous cette enveloppe métallisée de deux mètres de haut se cache Marc De Repentigny, ex-machiniste, qui fabrique des costumes de Transformers format humain, qui même lorsque regardés de très près, laissent bouche bée.

Y a-t-il quelqu’un là-dessous? Est-ce un costume? Est-ce un robot? Bonne question. Sous cette enveloppe métallisée de deux mètres de haut se cache Marc De Repentigny, ex-machiniste, qui fabrique des costumes de Transformers format humain, qui même lorsque regardés de très près, laissent bouche bée.

Marc De Repentigny, père de quatre enfants, nous a ouvert les portes de son atelier, dans le sous-sol de sa maison en banlieue de Montréal. Les étagères de la petite pièce débordent de figurines Tranformers, représentant seulement le tiers de sa collection.

À un mois de la sortie du quatrième Transformers: L’ère de l’extinction, prévue le 27 juin, Marc ne manque pas d’inspiration.

Faite en feuilles de polystyrène découpées à l’Exacto, chauffées, pliées, collées et sablées, l’enveloppe de ce costume, affectueusement nommé SilverBolt, est légère. Mais ce qui donne cet aspect métallique, c’est le choix judicieux et recherché de la peinture qu’a utilisée l’ex-machiniste.

Quinze moteurs et plus d’une trentaine de piles sont contenus dans le costume, qui doit être téléguidé par un technicien, Stéphane Viens, un ami de Marc. Lorsque la personne se trouvant à l’intérieur du Transformers parle, le son de la voix active les mâchoires du costume-robot. Au dos, deux réacteurs poussent même une fumée bleutée, créée par deux dépoussiéreurs à air comprimé placé à l’envers.

Nouveau modèle

«C’est une expérience 360 degrés, explique l’ex-machiniste, qui a travaillé pendant 10 ans chez Bombardier aéronautique. C’est aussi intéressant de le regarder devant, derrière ou sur le côté. Rien n’est laissé au hasard.»

Marc travaille même sur un nouveau modèle en fibres de verre qui roulera. Couché à plat ventre dans le costume, qui aura la forme d’une Mazda Furai fabriquée en fibre de verre, le Transformer roulera. Puis, à l’aide d’une télécommande activée par une autre personne, la voiture se transformera en robot, sur deux jambes.

 

Commentaires