/news/health
Navigation
Poids corporel et satisfaction

La relation entre le poids corporel et la satisfaction dépend du milieu de vie, selon une étude

poids obésité
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

BOULDER, Colorado – Les gens qui ont un surplus de poids peuvent ressentir moins de sérénité et de satisfaction s’ils vivent dans un environnement où la plupart des gens sont sveltes, selon une nouvelle étude de l’Université de Colorado Boulder, aux États-Unis.

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont observé un échantillon de plus de 1,3 million de personnes vivant aux États-Unis. «La découverte la plus significative pour nous, c’est que dans les comtés américains où il y a beaucoup d’obésité, le fait d’avoir un surplus de poids a très peu d’effets négatifs sur la satisfaction personnelle et la joie de vivre», selon un coauteur de l’étude, Philip M. Pendergast.

«De plus, nous avons découvert que d’avoir un “poids normal” est moins enviable dans les comtés où l’obésité est très répandue, a-t-il ajouté. Ceci démontre l’importance de ressembler aux gens autour de soi, quand vient le temps d’évaluer la satisfaction et la joie de vivre.»

M. Pendergast a précisé que ce n’est pas l’obésité elle-même qui cause un tort psychologique à l’individu, mais plutôt «la réaction de la société à l’obésité ou encore la stigmatisation de ceux qui sont différents de ce qui est perçu comme normal».

Commentaires