/sports/hockey
Navigation
LNH | Espoirs

Ekblad et Bennett prêts pour la grande ligue

Les deux joueurs ont connu une progression fulgurante cette année

HKN-SPO-NHL-COMBINE
Photo AFP Répertorié 4e selon la Centrale de recrutement, Leon Draisaitl semble un choix logique pour être choisi parmi les cinq premiers joueurs le 27 juin prochain.

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Les deux premiers espoirs selon la centrale de recrutement de la LNH, Sam Bennett et Aaron Ekblad n’ont aucun doute qu’ils ont ce qu’il faut pour faire le saut directement dans la LNH l’an prochain.

TORONTO | Les deux premiers espoirs selon la centrale de recrutement de la LNH, Sam Bennett et Aaron Ekblad n’ont aucun doute qu’ils ont ce qu’il faut pour faire le saut directement dans la LNH l’an prochain.

Le premier a connu une progression fulgurante cette année. Il est passé d’un espoir de fin de première ronde à un candidat pour le premier rang au total. En 57 matchs avec les Frontenacs de Kingston, Bennett a récolté 91 points, dont 36 buts.

«J’ai le sentiment que je serai prêt à faire le saut l’an prochain. Je vais travailler très fort au gym cet été et mon but est d’être prêt.

«Il y a plusieurs excellents joueurs cette année. Je crois que mon sens du hockey et mon niveau de compétitivité font que je me démarque», a-t-il reconnu quelques minutes après avoir terminé le redouté test du VO2 Max.

Ekblad confiant

De son côté, Ekblad possède déjà le physique d’un défenseur de la LNH, à 6 pi 4 po et 216 lb. De plus, il possède une confiance en ses moyens qui semble inébranlable.

«Je crois que je peux jouer dès l’an prochain. C’est la façon dont je m’évalue. Certains diront peut-être que je suis arrogant, mais je dirais que je suis confiant. Si je travaille fort et que je fais attention aux détails, je peux jouer dans la LNH l’an prochain.»

Premier rang en tête

Pour les deux joueurs, être repêché est l’objectif ultime. Toutefois, être repêché premier au total serait quelque chose de particulier.

«Ça voudrait dire beaucoup, lance Ekblad. C’est le rêve de toute une vie. J’ai travaillé pour cela tout l’été dernier, toute la saison dernière et je dirais même toute ma vie. En même temps, le rang n’a pas vraiment d’importance.»

«Ce serait spécial, reconnaît aussi Bennett. Par contre, en bout de ligne, ce n’est qu’un chiffre. Tout le monde sera dans la même situation lorsque les camps d’entraînement commenceront et nous tenterons tous de nous tailler une place dans la LNH.»

 
Sur le même sujet
Commentaires