/lifestyle/health
Navigation
Santé

Santé mentale au travail : dix trucs essentiels

Santé mentale au travail : dix trucs essentiels
illustration benoit tardif, colagene.com

Coup d'oeil sur cet article

­­­Les employeurs doivent prendre tous les moyens pour maintenir une bonne santé mentale au travail et pour détecter rapidement les problèmes de santé mentale inhérents à l’emploi.

­­­Les employeurs doivent prendre tous les moyens pour maintenir une bonne santé mentale au travail et pour détecter rapidement les problèmes de santé mentale inhérents à l’emploi.

Dans ce siècle de vie trépidante où tout nous pousse à penser, agir et produire vite et sans arrêt, il faut que tous comprennent l’importance de la santé mentale au travail, cesse de faire l’autruche sur ce sujet et arrête le syndrome du Pas dans ma cour.

La santé mentale au travail ne doit être ni méconnue, ni ignorée.

Les programmes d’aide aux employés (PAE) sont déjà en place dans plusieurs entreprises. Ces programmes sont très utiles à l’employeur et à l’employé, mais malheureusement, la majorité du temps, ils sont bien structurés pour les problèmes de santé physique, mais trop souvent inadéquats quand il s’agit de problèmes de santé mentale où l’approche doit être différente.

En santé physique, l’employé accidenté ou souffrant n’hésite pas à consulter son supérieur.

En santé mentale, l’employé tentera de cacher son problème le plus longtemps possible et peu de signes extérieurs alerteront les responsables. Le supérieur immédiat doit donc apprendre à détecter les problèmes de santé mentale, sortir de son bureau et communiquer davantage avec tous les employés.

De façon concrète, que doivent donc faire les employeurs en plus de supporter leur PAE?

Traite bien ton personnel, tes patients iront mieux, me disait mon premier patron à l’hôpital psychiatrique. Telle est la base de la réussite.

Une recette en dix points

Pour ce faire, les dix points suivants devraient être développés par les employeurs:

1 Améliorer la communication. Un pédiatre me rapportait: de nos jours, on parle beaucoup à nos enfants, mais on ne les écoute pas. C’est souvent la même chose dans le milieu du travail. Si on se parle, on découvre des choses et quand on découvre des choses, on peut amener des solutions rapidement.

2 Bon environnement de travail. Rendre la structure de l’organisation plus fonctionnelle et faire des changements environnementaux pour diminuer le stress inutile. (fauteuil de travail, position de l’ordinateur, etc.).

3 Diminuer les problèmes reliés aux rôles et aux conditions de travail. Par exemple, ce n’est pas vrai que les longues heures de travail sont productives; un horaire de travail bien géré est beaucoup plus productif.

4 Gérer le changement. Il faut assurer le changement en communiquant clairement et en s’assurant d’avoir des cadres compétents qui ont le savoir-faire et surtout le savoir-dire.

5 Formation. Il faut établir des programmes de formation à la compétence et au rattrapage ou diriger les employés vers ces programmes.

6 Repos planifié. Il faut établir des programmes d’activités intégrées. Par exemple, établir des évaluations de santé pour les cadres de premiers niveaux et les inciter à s’arrêter, à prendre des vacances et à s’occuper davantage de leurs familles.

7 Motivation. Il faut établir des programmes de motivation pour développer la fierté des employés, pour les remercier de leurs initiatives et pour les complimenter lors de réussites au lieu de leur donner une montre quand ils prennent leur retraite.

8 Gestion du stress. Il faut établir des programmes de gestion du stress et faire réaliser aux employés qu’ils ont aussi leur part de responsabilités dans la gestion de leur stress.

9 Entraide. Il ne faut pas négliger les réseaux naturels d’entraide en obtenant la collaboration bénévole de certains employés qui ont un bon sens des relations humaines et qui pourraient se sentir valorisés dans leur emploi par cette activité.

10 Service d’écoute et d’orientation. Avant de tomber malade ou de prendre un congé de maladie, tout employé qui a un problème pourrait essayer de le régler avec l’aide d’une personne extérieure au milieu de travail.

La majorité de ces suggestions ne sont pas nécessairement dispendieuses à appliquer et peuvent faire faire des économies très substantielles aux industries en plus d’améliorer la santé et la productivité des employés.

 
Commentaires