/entertainment/shows
Navigation
Été 2015 | Québec

Un spectacle événementiel

Moulin silo québec
PHOTO JEAN-FRANCOIS DESGAGNES / AGENCE QMI La Ville de Québec a, dans sa mire,  un spectacle événementiel qui pourrait prendre la relève des Chemins invisibles et du Moulin à images, qui ont été présentés gratuitement entre 2009 et  2013.

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec travaille sur un spectacle événementiel qui pourrait être présenté à l’été 2015.

Un événement d’envergure qui prendrait la relève des Chemins invisibles du Cirque du Soleil et du Moulin à images, qui ont rendu l’âme, l’été dernier.

«On travaille très sérieusement sur un dossier», a révélé le maire Régis Labeaume, lors d’un entretien.

La Ville de Québec est sur ce dossier depuis un an.

«C’est quelque chose qu’on a dans l’œil et qui pourrait être présenté l’été prochain», a-t-il ajouté, sans s’avancer sur le genre et le lieu.

Julie Lemieux, vice-président du comité exécutif à la Ville de Québec et responsable des grands événements culturels, n’a pas été plus loquace.

«On travaille sur quelque chose de bien l’fun, mais je ne peux pas en dire plus pour l’instant. Le financement n’est pas encore confirmé, tout comme l’aspect contenu. Il reste des rencontres à avoir et des choses à attacher, mais je pense que ça serait très intéressant d’aller de l’avant avec ça. C’est un dossier qui avance très bien», a-t-elle fait remarquer.

Il s’agirait d’une création unique qui n’a jamais été présenté ailleurs.

«Nous, on cherche des événements différents et des choses uniques. On veut être originaux et faire parler de nous à l’extérieur. On a des lieux parfaits, pour ça, un peut partout sur le territoire et il faut les utiliser», a-t-elle précisé, faisant référence au spectacle déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant...?

Financement

La Ville étudie la possibilité que cet événement soit payant.

«Il y a beaucoup de gens qui nous ont dit, l’été dernier, qu’ils auraient été prêts à débourser un certain montant pour assister au spectacle du Cirque du Soleil. Est-ce que les gens sont prêts à payer? Il faut se poser la question et faire une étude de marché. Il n’y a encore rien de fixé. On avait analysé ça avec les Chemins invisibles et ce n’était pas si avantageux que ça. Un système de billetterie amène aussi des coûts d’opération qui peuvent être importants», a-t-elle fait remarquer.

La Ville de Québec pourrait, au cours des prochains moins, s’avancer un peu plus sur cet événement.

«J’aimerais le dire, mais je ne peux pas. On va arriver avec un plan de match dans les prochains mois et on a hâte de vous annoncer ça», a fait savoir Julie Lemieux.

Commentaires