/news/politics
Navigation
Évasion de Saint-Jérôme

Le Bloc québécois accuse le gouvernement Harper

RE_2014_06_05T193807Z_1240330913_GM1EA660A0S01_RTRMADP_3_CANADA
Photo Blair Gable / Reuters La ministre des Transport du Canada, Lisa Raitt

Coup d'oeil sur cet article

Le Bloc québécois a brandi en Chambre, mercredi, la lettre envoyée par l'ancien ministre péquiste de la Sécurité publique au gouvernement fédéral à la suite de l’évasion par hélicoptère à Saint-Jérôme, en lui reprochant de ne pas y avoir donné suite.
 

Dans cette lettre de Stéphane Bergeron datée du 24 octobre 2013, envoyée à la ministre des Transport du Canada, Lisa Raitt, ainsi qu’au ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, l’ex-ministre du gouvernement Marois leur demande de règlementer l’espace aérien au-dessus des prisons.

«La demande du Québec est restée lettre morte, avec comme résultat que trois criminels dangereux se sont échappés de prison et sont en cavale. Comment la ministre des Transports a-t-elle pu ignorer la lettre et la demande du gouvernement québécois», a lancé le député bloquiste Jean-François Fortin, lors de la période de questions.

Le ministre Blaney a répliqué en accusant le député de vouloir faire de la «chicane». «On appuie les efforts du gouvernement québécois pour mettre la main sur ces individus dangereux», s'est-il contenté de répondre.

La ministre Raitt n’a pour sa part pas voulu répondre aux questions des journalistes à sa sortie des Communes. 

Commentaires