/entertainment/events
Navigation
Exposition | Musée Pointe-à-Callière

Le Musée Pointe-à-Callière expose dix points de vue du Plateau-Mont-Royal

Musée Pointe-à-Callière, dix points de vue du Plateau-Mont-Royal
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Lieu de rencontre, lieu de création, lieu de vie. Le Plateau-Mont-Royal est exposé en photos depuis lundi, selon les points de vue de dix personnalités publiques qui y vivent ou y travaillent.

Lieu de rencontre, lieu de création, lieu de vie. Le Plateau-Mont-Royal est exposé en photos depuis lundi, selon les points de vue de dix personnalités publiques qui y vivent ou y travaillent.

Sur l’avenue Mont-Royal, des pancartes affichent des photos choisies par des person­nalités telles que Dany Laferrière, Dumas, Christiane Charrette et la chorégraphe Louise Lapierre, à partir de la collection du musée Pointe-à-Callière.

«Ces images d’hier et d’aujourd’hui illustrent une thématique chère à chacune de ces personnalités et traduisent leur attachement et leur intérêt pour ce quartier effervescent et créatif», a expliqué le musée.

Ces Dix points de vue sur le Plateau ont été préparés dans le cadre de l’exposition Vies de Plateau, présentée au musée Pointe-à-Callière jusqu’au 4 janvier 2015.

Terre d’accueil

Pour l’écrivain Dany Laferrière, le Plateau-Mont-Royal est d’abord sa terre d’accueil. C’est là qu’il s’est installé en 1976, lorsqu’il a fui les Tontons Macoutes en Haïti.

«C’est ici que j’ai découvert le goût de m’asseoir à la terrasse d’un café pour rêver et observer les gens. C’est dans ce quartier que j’ai commencé ma nouvelle vie en Amérique du Nord», affirme-t-il dans une citation qui accompagne ses photos de bars et de cafés.

Quartier de vélos

Pour Christian Bégin, ce sont les nombreux vélos du quartier qui retiennent son attention.

«Un vélo, c’est un moyen que l’on se donne pour capter, sentir, investir différemment le territoire que l’on parcourt […] et peut-être aussi une façon d’aller à la rencontre de l’autre», lit-on devant les photos qu’il a choisies.

On voit, entre autres, une photo prise dans le cadre de l’événement Le Tour la nuit, ainsi que le magasin Mont-Royal Bicycle, vers 1938.

La chorégraphe a choisi des photos de ruelles, alors que l’auteur-compositeur-interprète a été marqué par l’architecture particulière du Plateau-Mont-Royal.

Les photographies seront exposées sur l’avenue du Mont-Royal jusqu’au 31 août. L’exposition Vies de Plateau peut être vue au musée Pointe-à-Callière, dans le Vieux-Montréal.

 

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.