/entertainment/music
Navigation

Boom Desjardins présente ses excuses

QMI_QMI-1110202057-004
ÉRIC CARRIÈRE/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le chanteur Boom Desjardins a présenté ses excuses aux artistes qu'il «a pu vexer» par ses déclarations au Journal.

Dans une entrevue accordée au Journal publiée mercredi, Desjardins avait déclaré qu'il n'avait rien entendu qui se démarque au Québec en musique depuis Kaïn et tout ressemble à Kaïn ou Dany Bédar.

Cette déclaration a provoqué une levée de boucliers chez plusieurs auteurs-compositeurs-interprètes du Québec. À tel point que Boom Desjardins a décidé de publier un texte sur sa page Facebook ce matin. Le voici.

D'entrée de jeu, je souhaite présenter mes excuses aux artistes que j'ai pu vexer par les propos tenus hier en entrevue au Journal de Montréal. J'apprécie grandement la qualité d'artistes présents dans le paysage québécois musical actuel. Je me suis évidemment mal exprimé lorsqu'on m'a demandé si j'entretenais certaines frustrations par rapport à l'industrie de la musique, celle que nous connaissons présentement.

Comme plusieurs de mes pairs, c'est un sujet qui me touche beaucoup et nous comparions alors, la journaliste et moi, l'industrie musicale d'hier et d'aujourd'hui qui vit des difficultés à plusieurs niveaux. Tous les artistes qui ont connu les deux époques pourront attester que les différences sont considérables.

À mes débuts dans l'industrie, on vivait de réels phénomènes de masse populaire et d'engouement et je remarque que c'est malheureusement cette situation qui se reproduit moins depuis les dernières années, c'est ainsi que j'aurais dû m'exprimer.

Encore une fois, je tiens à partager mes excuses sincères à ceux et celles qui ont pris le temps de réagir à la lecture de l'article. Sachez que je suis un amoureux de musique et que j'ai énormément de respect et d'admiration pour cette nouvelle vague de créativité qui mériterait justement plus de place au soleil que celle qu'elle occupe actuellement, tant au niveau médiatique que populaire.

Sincèrement,

Boom Desjardins

Commentaires