/travel
Navigation
Québec

Une petite escapade en Beauce

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-GEORGES | Situé à un peu plus de trois heures de Montréal et à une heure de Québec, Saint-Georges de Beauce n’est peut-être pas tellement connue comme destination touristique, mais elle est certainement à découvrir.

Le temps d’un week-end, nous arrivons au Gîte de la Rivière en soirée, où Solange Thibodeau et Marc-André Bérubé nous accueillent chaleureusement malgré l’heure tardive.

Après une bonne nuit de sommeil dans le décor de notre chambre aux inspirations asiatiques, nous prenons le petit-déjeuner soigneusement préparé par Solange, aussi codirectrice du Théâtre de l’Hôtel de Ville de Saint-Joseph. La salle à manger donne une vue sur la rivière Chaudière et Marc-André, urbaniste de formation, mais aussi compositeur musical, signe la trame sonore du matin avec son grand piano à queue. À tout le moins agréable pour bouquiner ou lire les journaux du samedi.

Puisque le gîte est situé à une quinzaine de minutes de marche seulement du centre-ville de Saint-Georges, nous allons jusqu’au parc de l’Île-Pozer pour profiter de la journée particulièrement ensoleillée.

À pied, à vélo, à table

Nous nous rendons ensuite au parc des Sept-Chutes, offrant un circuit de huit kilomètres en pleine nature à explorer à vélo ou à pied. Peu importe le moyen de transport choisi, il y a de la côte, ce qui donne des points de vue impressionnants sur la rivière Pozer et la forêt environnante, en plus d’être une excellente façon de demeurer actif pendant le week-end.

En soirée, nous avons le bonheur de découvrir la table de la Maison Vinot, un restaurant et un gîte à la fois, situé dans une jolie maison construite en 1927. En plus de mettre les produits régionaux en valeur, Philippe Vinot possède une carte des vins intéressante. Il nous guide d’ailleurs très bien à travers ceux-ci, en plus d’être un vrai ambassadeur d’armagnac, celui du Domaine du Tariquet. Tout au long du repas, nous sommes charmés autant par la bisque de homard au cognac, que le filet mignon de bison accompagné d’une sauce à l’estragon et vin rouge, ainsi que les délicieux raviolis de cerf. Il en va de même pour les desserts maison de Raymonde Poulin, la conjointe de M. Vinot. Quand de grands passionnés sont derrière une telle table, ça se goûte.

Sentiers aériens

Pour terminer la fin de semaine en beauté, nous allons du côté de Saint-Jules, à environ 45 minutes de Saint-Georges, pour nous aventurer dans les circuits de Vaho Aventure, un parc de sentiers aériens. Ouvert à l’année, le parc offre cinq parcours pour les petits et les grands.

D’un arbre à l’autre, nous nous déplaçons en utilisant autant la tyrolienne que les fils de fer à la façon d’un funambule ou encore des morceaux de bois instables, comme cette fameuse série d’étriers suspendus dans le vide à la fin du dernier parcours. Un petit conseil: munissez-vous de gants pour parcourir les sentiers. Vos mains vous remercieront. Sinon, c’est vraiment le quatrième parcours qui offre la vue la plus saisissante de la Beauce avec ses grands espaces verts et ses nombreuses collines.


Quelques adresses utiles:

www.gitedelariviere.com

www.vaho-aventure.com

www.destinationbeauce.com

www.maisonvinot.com

Commentaires