/finance/business
Navigation
Restaurant à Québec

Une poutine aussi saine qu’une salade

Le premier Planète Poutine ouvre ses portes à Québec

Quebec
Photo Stevens Leblanc Claudette Jolicoeur et Francis Santerre ont quitté leur emploi de consultants en informatique pour se lancer en affaires sous la bannière Planète Poutine.

Coup d'oeil sur cet article

L’instigateur de la chaîne Planète Poutine, qui vient d’ouvrir son premier restaurant à Québec, affirme avoir créé une recette aussi nutritive qu’une salade avec des protéines.

Yves Junior Boissonneault, qui a lancé cette chaîne de restauration rapide, a travaillé pendant deux ans avec des chimistes à l’élaboration des recettes avant d’ouvrir son premier restaurant à Trois-Rivières, en 2012.

«On a calculé les molécules dans l’huile. On veut faire cuire la patate et non pas faire entrer le gras à l’intérieur de la pomme de terre. Donc, on la fait cuire en trois étapes», a-t-il expliqué.

Le secret est dans la sauce

M. Boissonneault a accordé le même soin à mettre au point la sauce.

«On voulait zéro gras. La sauce originale, c’est une sauce de tomates bouillies et assaisonnées. Il n’y a aucune poudre», a-t-il poursuivi.

Le premier restaurant Planète Poutine dans le marché de Québec a ouvert ses portes hier sur le boulevard Henri-Bourassa. Le menu propose une vingtaine de variétés de poutines, allant de la Général Tao au canard confit, en passant par le filet mignon. M. Boissonneault prépare également l’arrivée prochaine de la poutine athlétique avec du fromage cottage, qui offrira moins de 200 calories, et la poutine sans gluten.

«Toutes nos poutines descendent bien. Elles ne restent pas sur l’estomac. C’est comme manger une salade avec des protéines. On essaie de se réinventer», a-t-il ajouté.

Une chaîne en expansion

Au cours des prochains mois, M. Boissonneault prévoit ouvrir quatre autres restaurants dans la région de Québec. Il cible les secteurs de Sainte-Foy, Val-Bélair, Beauport et Saint-Nicolas.

L’homme d’affaires a bénéficié des conseils judicieux du dragon Serge Beauchemin pour mettre au point son plan d’affaires.

Le restaurant Planète Poutine de Québec est le neuvième de la chaîne à voir le jour depuis 2012. Les propriétaires, Claudette Jolicœur et Francis Santerre, ont quitté leurs emplois comme consultants en informatique pour faire le saut dans le domaine de la restauration.

«Ce n’est pas une question d’argent. On voulait relever de nouveaux défis. On avait fait le tour de notre métier. On cherchait un concept», a partagé M. Santerre, 52 ans, qui a décroché son premier boulot comme étudiant chez Pat Rétro, à Sillery.

D’ici la fin de l’année, 17 franchises mettant en vedette ce plat typiquement québécois ouvriront leurs portes au Québec ainsi qu’au Nouveau-Brunswick.

Commentaires