/misc
Navigation
Planète Basket

Soirée mémorable pour le Canada

NBA/
Photo d'archives Andrew Wiggins

Coup d'oeil sur cet article

Jeudi dernier, le Canada a écrit une nouvelle page d’histoire lors de la 68e séance de repêchage de la NBA qui a eu lieu au Barclays Center à Brooklyn. Pour la deuxième année consécutive, un Canadien – Andrew Wiggins – a été sélectionné au tout premier rang.

Jeudi dernier, le Canada a écrit une nouvelle page d’histoire lors de la 68e séance de repêchage de la NBA qui a eu lieu au Barclays Center à Brooklyn. Pour la deuxième année consécutive, un Canadien – Andrew Wiggins – a été sélectionné au tout premier rang. Voici cinq moments forts de cette soirée :

1. Wiggins, choix des Cavaliers

C’était la deuxième année consécutive que les Cavaliers de Cleveland détenaient le premier choix de la séance de repêchage. De nouveau, ils ont opté pour un joueur canadien en sélectionnant le Torontois Andrew Wiggins.

Wiggins sera en terrain familier à Cleveland puisqu’il y retrouvera deux de ses anciens coéquipiers de l’Équipe nationale canadienne, Anthony Bennett – 1er choix des Cavs en 2013 - et Tristan Thompson.

Avec la sélection de Wiggins, le Canada est devenu le premier pays après les États-Unis à obtenir deux premiers choix consécutifs.

2. Quatre Canadiens repêchés

Avec Wiggins, un total de quatre joueurs canadiens ont été sélectionnés lors des deux rondes de repêchage, un record pour le Canada.

Nik Stauskas a été choisi au huitième rang par les Kings de Sacramento. Tyler Ennis a pour sa part été sélectionné au

18e rang par les Suns de Phoenix. Puis, Dwight Powell a enfilé le chandail des Hornets de Charlotte au 45e rang.

«C’est une soirée mémorable pour le basketball canadien, a dit Wayne Parrish, président de Canada Basketball. Pour qu’Andrew, Nik, et Tyler soient choisis dans le top 18 d’une année de repêchage aussi talentueuse, ça démontre à quel point le sport se développe bien au Canada.»

Même s’ils n’ont pas été repêchés, tout n’est pas perdu pour le Montréalais Khem Birch et les Canadiens Melvin Ejim, Jordan Bachynski et Sim Bhullar. Ils sont maintenant considérés comme des joueurs autonomes et pourront conclure une entente avec n’importe quelle équipe de la NBA.

3. Les Raptors confondent les experts !

Sélectionnant au 20e rang, les Raptors de Toronto avaient l’œil sur l’Ontarien Tyler Ennis, un garde de 6 pi 3 po de l’université Syracuse. Mais comme les Suns les ont devancés au 18e rang, les Raptors ont jeté leur dévolu sur Bruno Caboclo, un ailier brésilien très peu connu de 6 pi 9 po. Âgé de 18 ans, Caboclo n’aurait pas encore terminé sa croissance.

«Bruno est un phénomène athlétique, a dit l’entraîneur-chef des Raptors, Dwane Casey. Bien sûr, il doit encore se développer comme joueur, mais il a un potentiel incroyable. Défensivement, il est imposant et bloque énormément de tirs.»

Avec leur deuxième sélection de la soirée, les Raptors ont opté pour un choix plus conventionnel. Ils ont sélectionné au 37e rang, DeAndre Daniels, l’ancien ailier des

Huskies de UConn, champions en titre de la NCAA.

4. Beau geste de la NBA

Au beau milieu de la première ronde de repêchage, le commissaire de la NBA, Adam Silver, a demandé un moment d’attention afin de rendre hommage à Isaiah Austin.

Quelques jours avant la séance de repêchage, Austin a appris qu’il était atteint du syndrome de Marfan et qu’il devait mettre un terme à sa carrière de basket.

Pressenti pour être sélectionné en fin de première ronde, Austin ne pourra désormais plus réaliser son rêve de jouer dans la NBA. Qu’à cela ne tienne, la NBA lui a réservé une belle surprise:

«Ça me fait plaisir de dire qu’avec la prochaine sélection, la NBA choisit Isaiah Austin», a annoncé Silver alors que l’ancienne vedette des Bears de Baylor s’amenait sur l’estrade sous les applaudissements nourris des milliers de spectateurs présents.

5. Le Heat fait plaisir à LeBron James

Le Heat de Miami a sacrifié ses 26e et 55e choix au repêchage ainsi qu’un futur choix de deuxième ronde afin de mettre la main sur Shabazz Napier, sélectionné au 24e rang par les Hornets de Charlotte.

En plus d’être nommé joueur par excellence du dernier March Madness, l’ancien garde des Huskies de UConn a capté l’attention de LeBron James qui a écrit sur Twitter qu’il considérait Napier comme étant le meilleur joueur du tournoi de la NCAA.

Immédiatement après avoir annoncé la transaction, la super vedette du Heat a fait part de sa satisfaction en publiant le message suivant sur Twitter : «Mon joueur préféré de cette séance de repêchage. #Napier».

Commentaires