/news
Navigation
Lac-Mégantic

Des étoiles qui brillent en silence

Coup d'oeil sur cet article

LAC-MÉGANTIC | Solennellement, la population de Mégantic s’est recueillie dans la nuit, à l’heure exacte où le train a déraillé un an plus tôt. Un moment de grâce sous un ciel étoilé.

LAC-MÉGANTIC | Solennellement, la population de Mégantic s’est recueillie dans la nuit, à l’heure exacte où le train a déraillé un an plus tôt. Un moment de grâce sous un ciel étoilé.

À 1 h 16, dans la nuit du 6 juillet, la population a marché. Le silence était profond. Pour l’occasion, tous les participants portaient une étoile lumineuse à leurs vestes. «Des étoiles qui ont illuminé leur marche dans la nuit».

Un an après le tragique déraillement de train qui a emporté 47 âmes de la communauté de Lac-Mégantic, le long cortège d’environ 2000 personnes s’est lentement dirigé vers le centre sportif avant de se disperser. Un peu partout, des petits groupes se sont recueillis.

Lentement, en silence, la foule a avancé devant la cicatrice qu’a laissée l’explosion d’un train rempli de pétrole un an plus tôt. Un périple afin d’essayer de «tourner la page».

Triste souvenir

Juste avant, la mairesse Colette Roy-Laroche, dans un discours poignant et digne, s’est adressée directement à sa population la nuit dernière, leur demandant d’embrasser l’avenir et de tendre les mains vers l’avant.

Devant elle, des centaines de citoyens attentifs, fragiles et peinés, avaient pris place dans l’église Saint-Agnès, «la maison familiale», comme le dit souvent l’abbé Steve Lemay. Près de l’autel se trouvaient les portraits des victimes disparues lors de l’explosion.

 

Commentaires
Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions