/misc
Navigation
Planète basket

LeBron James fera briller le talent canadien

NBA-JAMES/
photo courtoisie LeBron James

Coup d'oeil sur cet article

Le retour très médiatisé de LeBron James avec les Cavaliers de Cleveland, la saison prochaine, propulsera trois joueurs canadiens sous les feux des projecteurs.

Le retour très médiatisé de LeBron James avec les Cavaliers de Cleveland, la saison prochaine, propulsera trois joueurs canadiens sous les feux des projecteurs.

Après avoir passé quatre années couronnées de succès à Miami – quatre participations à la finale dont deux titres de championnat et deux sélections de joueur par excellence de la NBA – LeBron James a décidé de quitter le Heat.

Le 11 juillet dernier, le joueur étoile de la NBA, devenu joueur autonome à la fin de la saison dernière, a annoncé qu’il retournait jouer avec les Cavaliers de Cleveland.

Un départ qui a fait mal

LeBron James a été repêché au premier rang par les Cavs en 2003 alors qu’il n’avait que 18 ans. Il a disputé ses sept premières saisons professionnelles avec l’équipe de l’Ohio, l’état où il est né et a grandi.

En 2010, James s’est toutefois mis toute la population de l’état de l’Ohio à dos quand il a décidé de quitter les Cavaliers pour se joindre au Heat de Miami parce qu’il voulait remporter des championnats. Se sentant trahis, de nombreux partisans ont alors fait brûler le chandail de leur joueur préféré.

Les Cavaliers ne se sont d’ailleurs jamais remis du départ de leur super vedette. D’une équipe du top-5, ils sont devenus une équipe de bas de classement obtenant le premier choix du repêchage à trois reprises en quatre ans.

Une chance inouïe

Parmi ces trois premiers choix, on retrouve deux joueurs canadiens, Andrew Wiggins et Anthony Bennett, sélectionnés respectivement en 2014 et 2013. Un troisième Canadien, Tristan Thompson, a également été repêché par les Cavaliers au quatrième rang de la séance de 2011.

D’avoir LeBron James comme mentor et coéquipier est une chance en or pour ces trois espoirs canadiens. En plus de pouvoir apprendre du meilleur joueur du monde, ils bénéficieront d’une visibilité accrue pour démontrer leur talent puisqu’une majorité des matchs des Cavaliers seront de nouveau priorisés par les réseaux de télévision.

Toutefois, Andrew Wiggins pourrait ne jamais avoir le privilège de jouer au côté de James. De nombreuses rumeurs l’envoient aux Timberwolves du Minnesota en retour du joueur étoile Kevin Love. Avec Love et James au sein de leur formation, les Cavaliers deviendraient immédiatement une équipe de premier plan.

Le retour de l’enfant prodige

Il n’y a pas que les jeunes joueurs canadiens qui sont ravis du retour de LeBron James à Cleveland. Le «King» aura un impact colossal, non seulement pour les Cavaliers, mais également pour tout l’état de l’Ohio.

Même si James a invité les partisans des Cavaliers à être patients quant à la possibilité de gagner rapidement un titre de championnat, les entreprises de paris sportifs placent déjà les Cavaliers en tête de lice des meilleures équipes de la NBA pour la prochaine saison.

Mais c’est surtout sur le plan économique que l’«effet LeBron James» se fera le plus sentir. Les fiscalistes estiment déjà que la valeur des Cavaliers a doublé depuis l’annonce du retour de James. De 515 M$ en janvier 2014, elle serait maintenant évaluée à un milliard de dollars.

Selon l’analyse des dirigeants du comté de Cuyahoga, le retour de la super vedette de 6 pi et 8 po avec les Cavaliers permettra à Cleveland et la région du nord-est de l’Ohio d’engranger 500 M$ annuellement en revenus directs (vente de billets, loges corporatives, produits dérivés, commandites, etc.) et indirects (restaurant, hôtels, tourisme, etc.). De plus, 500 nouveaux emplois seront créés par les Cavaliers à brève échéance.

Sachant que Cleveland a un taux de pauvreté deux fois plus élevé que la moyenne nationale, le retour de LeBron James est chaleureusement accueilli et insuffle une dose d’espoir à cette région lourdement éprouvée par les problèmes économiques et sociaux.

 

Commentaires