/slsj
Navigation

Saguenay reçoit 300 000 $

Le ministère des Transports rembourse la Ville pour les coûts engendrés par la fermeture du pont Dubuc

SAG-GEN-PONT-DUBUC
photo d’archives, roger gagnon Le 9 décembre dernier, un incendie s’est déclaré sur un pilier du pont Dubuc à Chicoutimi, obligeant sa fermeture durant 15 jours et paralysant la circulation.

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Saguenay vient de recevoir près de 300 000 $ en remboursement pour les coûts des mesures d'urgence engendrés par la fermeture du pont Dubuc, en décembre. Pour sa part, la STS attend toujours.

Le 9 décembre dernier, un incendie se déclare sur un pilier du pont Dubuc à Chicoutimi. Le ministère des Transports ferme la structure et la circulation est paralysée durant 15 jours.

Sept mois après l'incendie, le ministère des Transports a finalement fait parvenir un chèque de 294 000$ à la Ville de Saguenay pour les services municipaux déployés pendant les deux semaines de la crise.

«Tout ce qui a pu coûter à la ville a été remboursé par le ministère. Pompier, police, essence… Ça inclut tous ces frais-là», explique le président du Conseil du Trésor de Saguenay, Jean-Yves Provencher.

La Ville réclamait au départ 357 000$. Le ministère a retranché un montant d'argent puisqu'il considère que plusieurs des employés auraient été en poste, même sans la crise.

Transport en commun

Le dossier de la Ville est réglé, mais pas celui de la Société de transport du Saguenay.La STS veut être remboursée par Transport-Québec pour ses mesures spéciales et la gratuité de ses services. L'organisme réclame un montant de 288 000 $. Le ministère a toutefois demandé plus d'explications parce qu'il questionne le fait que la STS ait offert la gratuité pour l'ensemble du réseau.

Les travaux de réparation sur le pilier du pont, affecté par un incendie, ont été complétés au cours des derniers jours.

L'entreprise qui était responsable du contrat, Construction CGP, est en train de démonter ses installations pour pouvoir fermer le chantier.

— Avec la collaboration de Valérie Fortin

 

Commentaires