/news
Navigation
locomotives de la MMA

Vente aux enchères de locomotives de la MMA: la SQ intervient

QMI_1307151850_01
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Sûreté du Québec (SQ) a fait retirer des enchères, une des locomotives impliquées dans la tragédie de Lac-Mégantic qui devaient être vendues dans la liquidation des biens de Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA).

La locomotive, une «GE C-30-7», faisait partie d’un lot de 28 locomotives qui devaient être liquidées en août prochain dans le Maine.

Le commissaire responsable de l’enchère, Adam Jokisch a expliqué que des policiers de la SQ avaient pris contact avec son bureau mercredi afin de demander le retrait de l’enchère, du véhicule de plus de 20 mètres (67 pi).

«Apparemment la police provinciale a saisi la locomotive afin d’approfondir l’enquête pour les besoins de la cause judiciaire», a dit M. Jokisch.

La sergente Aurélie Guindon a confirmé à l'Agence QMI que la Sûreté du Québec fait des démarches pour bloquer la vente.

«Je ne peux pas vous confirmer quels items sont visés, mais je peux vous dire que des démarches sont en cours pour bloquer la vente de certaines locomotives pour la durée des procédures judiciaires».

Un ingénieur de train de la MMA et deux de ses collègues font face à une douzaine de chefs d’accusation de négligence criminelle causant la mort.

Le déraillement et l’explosion du train, en juillet 2013, avaient fait 47 morts.

MMA, qui fait face à de nombreuses poursuites au civil et à des réclamations d’assurance gigantesques en lien avec ce drame, a déclaré faillite l’année dernière et a été vendu à Central Maine & Quebec Railway (CMQ).

La flotte de train de MMA sera vendue aux enchères le 5 août prochain à la gare de triage de Milo dans le Maine.

Au moins une autre locomotive qui se trouvait sur les rails au moment de la catastrophe de Lac-Mégantic se retrouve dans le lot qui doit être vendu.

Certaines des unités vendues ont près de 40 ans d’âge, mais le commissaire à l’enchère ne croit pas qu’il s’agit d’un élément qui risque de dissuader d’éventuels acheteurs. «Les locomotives, tu peux toujours les réparer ou les réusiner pour les réutiliser», a expliqué M. Jokisch.

Commentaires
Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions