/lifestyle/tourism
Navigation
Forts-et-Châteaux-Saint-Louis

Précieux vestiges de la Nouvelle-France

Coup d'oeil sur cet article

Au pied du célèbre Château Frontenac, sous la terrasse Dufferin, la crypte archéologique des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis garde la mémoire d’un site qui fut pendant plus de 200 ans la résidence officielle et le siège de pouvoir des gouverneurs français et britanniques.

Au pied du célèbre Château Frontenac, sous la terrasse Dufferin, la crypte archéologique des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis garde la mémoire d’un site qui fut pendant plus de 200 ans la résidence officielle et le siège de pouvoir des gouverneurs français et britanniques.

«Le site des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis, c’est l’un des endroits les plus importants dans l’histoire du pays», assure Robert Gauvin, gestionnaire des lieux historiques nationaux de Québec pour Parcs Canada. Ouverte au public depuis 2008, cette crypte archéologique permet de découvrir les vestiges des prestigieuses installations occupées de 1620 à 1834.

Forts et châteaux

La première construction érigée au-dessus du cap Diamant était un modeste fort, commandé par Samuel de Champlain, en 1620. Au fil des décennies, il subira des modifications et des agrandissements, si bien qu’on identifiera quatre forts distincts sur ce site. Le dernier, construit par le gouverneur Frontenac en 1692, perdra sa valeur défensive en 1762.

Les fondations de deux importants châteaux ont également été découvertes: le premier, datant de 1648, construit par le gouverneur de Montmagny, et le second, érigé entre 1694 et 1723 par le comte de Frontenac. Ce dernier sera habité jusqu’en 1834, année où il sera la proie des flammes.

Revivre l’histoire

La découverte de ces vestiges est le résultat de fouilles archéologiques menées à différents moments entre 1985 et 2010.

À l’occasion du 400e anniversaire de la ville de Québec, le site a été rendu public pour partager avec les citadins et les touristes un grand pan de l’histoire de l’Amérique du Nord.

«Depuis 2008, on a plus d’un demi-million de gens qui sont venus voir le site, souligne M. Gauvin. Ça pique la curiosité des gens.»

Tour guidé, descriptions sur panneaux et tablettes électroniques, mise en scène avec des comédiens personnifiant des personnages d’époque et atelier d’archéologie, la visite des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis est adaptée pour petits et grands ainsi que pour les curieux et les amateurs d’histoire.

Témoins du passé

Pendant les fouilles archéologiques, plus d’un million d’artéfacts ont été trouvés sur le site des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis. «On a trouvé des artéfacts plus anciens que la fondation de Québec, explique le gestionnaire des lieux. On peut penser par exemple à une pièce de monnaie française qui date de 1594.»

Pas moins de 125 de ces trésors historiques abandonnés entre les XVIIe et XIXe siècles sur le site sont actuellement exposés dans la crypte.

Forts-et-Châteaux-Saint-Louis
Emplacement:
sous la terrasse Dufferin, dans le Vieux-Québec
Horaire:
ouvert tous les jours jusqu’au 13 octobre, de 10 h à 18 h
Tarifs:
adultes 3,90 $, aînés 3,40 $, enfants 1,90 $
Téléphone:
418 648-7016
Site web:
www.pc.gc.ca/fra/lhn-nhs/qc/saintlouisforts
Commentaires