/travel/destinations
Navigation
Destinations

Le Domaine Pourki, modeste mais pas ordinaire

Coup d'oeil sur cet article

Dès qu’on met les pieds au Domaine Pourki à Sainte-Anne-de-Sabrebois, au sud de Saint-Jean-sur-Richelieu, on ressent l’ambiance simple et bon enfant des camps de vacances. C’en était justement un, soit le Camp Beauvallon où avaient lieu des séjours d’immersion anglaise.

Chalets d’été 

Une dizaine de chalets modestes sont alignés avec un grand terrain commun. Ainsi, tout le monde a tendance à se saluer et les enfants jouent ensemble. Plusieurs familles vont à la fermette pour voir alpagas, lamas, lapins et poules.

Apporter de la joie aux tout jeunes, voilà un terrain familier au nouveau propriétaire du domaine, Jean-Guy Brochu, qui s’est joint aux clowns Karnak Shiners en 2005 pour se dévouer auprès des enfants malades. C’est justement son nom de clown, Pourki, qui est à l’origine du nom du domaine.

Queue de sirène

Il n’est donc pas surprenant que lui et sa conjointe Chantal Audet aient fait des pieds et des mains pour ramener une queue de sirène lors d’un voyage en Floride. Leur fille Naomie, 10 ans, a nagé plusieurs fois dans la piscine du domaine.

Pour les familles en séjour, il est possible d’en louer une sur place. Ma fille Anaëlle, 12 ans, a tout de suite été emballée par l’expérience. Il faut bien sûr un minimum d’habileté en natation pour nager sous l’eau avec aisance.

Tipieau

Le domaine sur le Richelieu se distingue aussi par un mode d’hébergement inusité: le tipieau, un tipi érigé sur une plate-forme flottante. L’intérieur est doté de matelas de sol et d’une toilette portative. Par une ouverture amovible sur le plancher, on voit passer de petits poissons.

Un petit poêle barbecue est installé sur un support. Des chaises sont à notre disposition. De là, on regarde passer les bateaux ou les ballons dans le ciel lors de l’International des montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu qui aura lieu entre le 9 et le 17 août prochain.

Commentaires