/entertainment/shows
Navigation
Festivent

Un succès réjouissant pour les organisateurs

Phillip Phillips, lauréat de la mouture 2012 de l’émission American Idol, gardera longtemps en mémoire son passage sur la scène lévisienne.
Photo d'archives Phillip Phillips, lauréat de la mouture 2012 de l’émission American Idol, gardera longtemps en mémoire son passage sur la scène lévisienne.

Coup d'oeil sur cet article

Après une édition 2013 marquée par la pluie et par une baisse d’achalandage, les organisateurs de Festivent se réjouissent du succès qu’a connu la 32e édition du festival lévisien qui s’est clôturé hier.

Après une édition 2013 marquée par la pluie et par une baisse d’achalandage, les organisateurs de Festivent se réjouissent du succès qu’a connu la 32e édition du festival lévisien qui s’est clôturé hier.

«Il y a des années où le bilan est moins le fun à faire, mais cette année, je suis très con­tent», a lancé d’emblée le directeur général de Festivent, Sébastien Huot.

Bien que quelques averses soient tombées au cours des cinq jours de festivités, les spectateurs ont été au rendez-vous. «Le timing des averses était excellent», a souligné à la blague le maître d’œuvre de Festivent. On a eu de la pluie avant le spectacle de Marie-Mai et une averse assez intense après la prestation de Sean Paul.»

L’an dernier, la pluie et le froid avaient été incessants pendant toute la durée du festival.

Phillip Phillips aux anges

Le lauréat de la mouture 2012 de l’émission American Idol qui a fait sa prestation vendredi dernier gardera longtemps en mémoire son passage sur la scène lévisienne. «Après la première toune, on avait un gros plan sur son visage et il avait le sourire fendu jusqu’aux oreilles, se remémore M. Huot. C’était noir de monde.»

Selon l’entourage du jeune artiste de 23 ans, il s’agirait du deuxième plus gros spectacle de sa carrière, après une performance mémorable au Brésil.

Les autres artistes ont également semblé apprécier leur expérience. Le groupe Our Lady Peace a d’ailleurs envoyé un courriel aux organisateurs du festival pour les remercier.

Décision gagnante

Contrairement aux éditions précédentes, aucun humoriste ne faisait partie de la programmation cette année. Le directeur général de Festivent, qui avait l’impression «d’avoir fait le tour» avec ce type de spectacle se dit satisfait de sa décision. «Ce choix-là nous a quand même permis d’avoir quatre artistes internationaux dans la programmation. Ça paraît certainement sur l’image que le festival envoie aux festivaliers.»

M. Huot a par contre affirmé qu’il n’est pas impossible que des spectacles d’humour soient de retour dans de futures éditions de Festivent.

 
Commentaires