/slsj
Navigation
Fondation sur la pointe des pieds

Expédition de voile pour des jeunes survivants du cancer

Une expérience unique pour clore une étape difficile

Douze jeunes embarqueront à bord du voilier-école Roter Sand pour une expédition de huit jours en voile sur le Saguenay et dans le golfe du Saint-Laurent.
Photo Roger Gagnon Douze jeunes embarqueront à bord du voilier-école Roter Sand pour une expédition de huit jours en voile sur le Saguenay et dans le golfe du Saint-Laurent.

Coup d'oeil sur cet article

C’est ce matin que débute une aventure hors du commun pour douze jeunes adultes qui ont vaincu le cancer.

C’est ce matin que débute une aventure hors du commun pour douze jeunes adultes qui ont vaincu le cancer.

Ils participeront à une expédition d’une durée de huit jours en voile sur le Saguenay et dans le golfe du Saint-Laurent, à bord du voilier-école Roter Sand. Échange, défi et complicité sont au rendez-vous pendant les 450 milles nautiques qui séparent La Baie et Campbellton.

«Pour eux, c’est comme une rampe de lancement, ils retrouvent leur confiance. Ils tissent des liens solides. Ils reviennent à la maison changée», indique François Dufour, directeur de la Fondation sur la pointe des pieds.

Trois jeunes originaires de la région participeront à l’expédition.

Pour Carolane Bolduc, c’est une nouvelle aventure qui commence puisqu’elle a terminé ses traitements de chimiothérapie, mardi dernier, après un féroce combat d’une durée de deux ans contre la leucémie.

«Je le fais pour parler des difficultés que j’ai vécues avec d’autres gens qui ont surmonté la même chose que moi. Ça va nous aider à avancer. C’est une excellente façon de clore deux années difficiles», souligne-t-elle.

Tourner la page

Marie-Hélène Lambert a pour sa part vaincu un cancer du sein en juin dernier.

«Il n’y a pas beaucoup de ressource pour nous. On ne rencontre pas beaucoup de gens lors des traitements, souvent on fait baisser la moyenne d’âge. Ça va être vraiment agréable de rencontrer des jeunes qui ont vécu la même chose. Après nous pourrons repartir à neuf», ajoute-t-elle.

C’est la première fois que la Fondation offre une expédition aux jeunes adultes, de 19 à 29 ans. Ils devront apprendre la navigation et le travail d’équipe.

Mini-expédition

À l’automne, une dizaine de jeunes qui combattent le cancer aura la chance de participer à une mini-expédition en rabaska dans les Hautes-Laurentides.

«C’est une première. Nous partirons trois jours avec eux et des médecins. C’est plus complexe puisqu’ils ont encore des traitements, mais nous sommes convaincus qu’ils sortiront plus fort», conclut M. Dufour.

Commentaires