/news/provincial
Navigation
Club de Golf Royal Québec

Pionnier en Amérique du Nord

Coup d'oeil sur cet article

Le Club de Golf Royal Québec célèbre cette année son 140e anniversaire. Pionnier de la discipline en Amérique du Nord, il traverse les âges dans le respect de ses traditions ancestrales qui ont fait sa renommée.

Le Club de Golf Royal Québec célèbre cette année son 140e anniversaire. Pionnier de la discipline en Amérique du Nord, il traverse les âges dans le respect de ses traditions ancestrales qui ont fait sa renommée.

Fondé en 1874, le Quebec Golf Club (aujourd’hui Royal Québec) est le deuxième plus ancien club en Amérique du Nord. C’est au Montreal Golf Club (Royal Montréal) que revient l’honneur d’être le premier club, dont la création précède celle de Québec de quelques mois.

L’origine de l’association de Québec est attribuable à deux banquiers écossais amateurs de golf: Charles Farquharson Smith et James Stevenson. Sport issu du 15e siècle, en Écosse, le golf est surtout un passe-temps pratiqué par la communauté anglophone et aisée de la Vieille Capitale.

«Il faudra attendre après la Deuxième Guerre mondiale pour voir naître de l’intérêt chez les Canadiens français, souligne Michel Doyon, président du comité des archives du Royal Québec. Le golf va se populariser après que les militaires canadiens découvrent ce sport en Angleterre.»

Des Plaines à Boischatel

Au cours de son histoire, le club de golf changera d’emplacement à deux reprises.

«Au départ, les gens jouaient sur ce qu’on appelle les Cove Fields, explique l’historien Doyon. C’était la partie des plaines d’Abraham attenante à la Citadelle qui s’étendait jusqu’à la Tour Martello.»

Ce terrain pittoresque, loué du gouvernement fédéral par Smith et Stevenson, sera utilisé jusqu’en 1914. La création du Parc des Champs-de-Bataille amènera le club à chercher un autre emplacement.

Le 1er septembre 1916, le Quebec Golf Club inaugure son parcours sur la propriété du Kent House, à proximité de la Chute Montmorency. Après quelques années d’exploitation, les membres du club souhaitent plus d’espace, mais le propriétaire des terrains, la Quebec Power, refuse de céder davantage de superficies.

C’est ainsi que la direction du club procédera à l’achat de terres agricoles dans le secteur de Boischatel pour y ériger ses installations. Le club sera officiellement inauguré, à son emplacement actuel, en juin 1925.

Traditions et modernité

En 1933, le roi George V du Royaume-Uni donne son accord au Quebec Golf Club pour utiliser le préfixe «Royal» à sa dénomination sociale.

Ce privilège vient certifier que l’histoire et la notoriété du Royal Québec ne sont plus à faire.

Aujourd’hui, bien que la mise en valeur du pavillon ancestral et le port occasionnel du costume aux couleurs du tartan Farquharson témoignent de l’importance des traditions, le club souhaite également être reconnu pour sa modernité.

«L’objectif, c’est de maintenir les traditions et l’histoire du club avec une souplesse des demandes de l’industrie d’aujourd’hui, souligne Mario Bouchard, directeur général du club. On doit s’adapter et être innovateur pour faire en sorte d’être numéro un, bien entendu dans la région de Québec, mais aussi être l’un des clubs les plus reconnus aux niveaux provincial et national.»

Commentaires