/lifestyle/food
Navigation
Boîte à Fromages

Saveur européenne à emporter

La boîte à fromages - logo
Photo Allyson Gourdon-Dechaux / 24 Heu

Coup d'oeil sur cet article

C’est lors d’un séjour en Angleterre que l’idée derrière la Boîte à Fromages est née. Après avoir été témoins de l’exploitation de la raclette dans les marchés alimentaires britanniques, Alexandra Bonnet et son conjoint sont revenus à Montréal avec l’idée d’exploiter un camion de rue.

«Je me suis dit: si on revient à Montréal un jour, ça serait intéressant de faire un camion ou une roulotte, alors que le projet n’était pas encore mis en place [à Montréal]», a expliqué Alexandra Bonnet, propriétaire de la Boîte à Fromages.

Puisqu’elle a été élevée par une famille de fromagers, il était naturel pour Alexandra d’exploiter cet aliment clé de la raclette dans un camion de rue.

Alexandra et son conjoint ont décidé du jour au lendemain de mettre sur pied un camion de rue, à l’époque du projet pilote de la Ville de Montréal. En deux mois, tout a été construit, du camion jusqu’à l’élaboration du menu à l’aide de la chef Isabelle Girard. L’intention derrière tout cela: recréer ce qu’ils avaient découvert en Angleterre, mais avec davantage de choix et un côté plus gourmet.

Le plus gros vendeur selon Alexandra: «L’effiloché de bœuf avec oignons caramélisés.»

 

Le repas

Facture totale : 27 $

On a commandé une raclette à l’effiloché de bœuf (bœuf à la bière et oignons caramélisés) avec une salade de légumineuses au pesto pour 13 $. La seconde commande était composée d’une raclette Le Champignon (échalotes au vin blanc, herbes salées du bas du fleuve et roquette), d’une mousse au chocolat et framboise et d’une boisson gazeuse pour 14 $.

Propreté et esthétique

4/5

La décoration du camion vient imiter le bois et est très chic. Par contre, elle ne permet pas au camion de ressortir du lot. Le logo de la Boîte à Fromages, de couleur crème, ressort sur le fond noir, ce qui facilite la reconnaissance visuelle. Le camion est très propre et bien rangé. On a eu de la difficulté à lire le menu en faisant la file d’attente. Par contre, les photos des raclettes proposées, affichées dans le camion, offrent la possibilité de choisir avec nos yeux, ce qui n’est pas plus mal.

Rapidité

3/5

Le service était très courtois et bien effectué. De notre point de vue, le délai de 15 minutes séparant la commande et la réception de celle-ci était un peu long.

Choix

2/5

Lors de notre passage, les choix étaient assez restreints. Il y avait les trois raclettes offertes: La Classique, l’Effiloché de bœuf ainsi que Le Champignon. Mais en ce qui concerne les accompagnements, il n’y avait qu’une possibilité: la salade de légumineuses au pesto. Même chose pour les desserts, seulement la mousse au chocolat et framboise.

Rapport qualité-prix

4/5

Avec l’absence de choix, il est difficile de critiquer le goût. Le repas était délicieux. Par rapport au prix demandé, la quantité de fromage à raclette proposée était bien suffisante, et la quantité de nourriture également. Nous étions remplis à la fin de notre repas. Seul bémol: le dessert était encore très froid, pour ne pas dire congelé, en son centre.

Appréciation globale

4/5

On aime beaucoup le concept de raclette à emporter. Il est original et permet de faire découvrir un mets typique européen de manière rapide, sans le compliquer. Le service est un des meilleurs que nous ayons reçu, et le fait de pouvoir payer par carte rend l’expérience d’autant plus accessible.

 

 

Commentaires