/entertainment/movies
Navigation
Les sacrifiés 3

Mel Gibson joue les méchants

Les sacrifiés 3
phorto Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

BEVERLY HILLS | Même si la distribution du film Les sacrifiés 3 comprend Sylvester Stallone et ses nouvelles recrues Kellan Lutz, le champion de boxe Victor «Vicious» Ortiz et la célèbre lutteuse de l’UFC Ronda Rousey, tous les yeux étaient rivés sur un individu au visage nettement plus ridé dans cette salle de l’hôtel Four Seasons.

BEVERLY HILLS | Même si la distribution du film Les sacrifiés 3 comprend Sylvester Stallone et ses nouvelles recrues Kellan Lutz, le champion de boxe Victor «Vicious» Ortiz et la célèbre lutteuse de l’UFC Ronda Rousey, tous les yeux étaient rivés sur un individu au visage nettement plus ridé dans cette salle de l’hôtel Four Seasons.

Entouré par Stallone et Wesley Snipes, le paria de l'industrie cinématographique Mel Gibson incarne le méchant du film, Conrad Stonebanks, un trafiquant d’armes et le cofondateur des sacrifiés.

Quelque peu déconcerté par le parterre de journalistes qui avait reçu instruction de se concentrer uniquement sur les questions inhérentes au film, Mel Gibson, 58 ans, semblait néanmoins heureux de faire partie d'une franchise qui a rapporté plus d'un demi-milliard de dollars à ce jour.

Le dernier succès du box-office auquel l’acteur a participé est Signes (2002).

«Je ne savais pas que j’étais le méchant, jusqu’à ce que je voie le film hier, a déclaré­­ Gibson, impassible. Je pensais que Dolph Lundgren était le méchant. C'était donc une surprise pour moi et je suis un peu choqué­­ et offensé.»

Gibson a travaillé dur en vue du combat final qui l’oppose à Stallone sur le site d'une fonderie d'acier bulgare abandonnée.

«Mel est très rapide, très fort», a déclaré Stallone.

«C'était amusant, a concédé Gibson, d'être abattu par Sly.»

Nouveaux membres

Gibson n'est pas le seul nouveau membre des sacrifiés à faire son retour sur grand écran après quelques déboires très médiatisés­­.

Snipes, qui joue le rôle d’un médecin quelque peu déséquilibré nommé Doc, devait incarner Hale Caesar (joué par Terry Crews) il y a quatre ans, mais l’acteur n’a pas été autorisé à quitter le pays avant d’avoir purgé sa peine de prison pour évasion fiscale.

«J’ai participé au film, car Wesley ne pouvait le faire, a expliqué Crews. Lorsque j'ai vu Wesley sur le plateau, je lui ai dit, “Je t’ai gardé la place au chaud”.»

«C'était une excellente occasion de travailler avec des acteurs que j'ai toujours admirés, a dit Snipes, dont le personnage sort de prison au début du film. J’ai aussi pu me lâcher dans ce rôle. Doc est un médecin, mais il a été mis à l’écart pendant environ huit ans, il était seul et a passé beaucoup de temps à se parler à lui-même, donc il en est sorti un peu fou.»

Kelsey Grammer est lui aussi un nouvel arrivant et, même si techniquement il n’est pas un sacrifié, il aide Stallone à guider les jeunes recrues.

«Je sais que la participation de Kelsey Grammer à ce projet a été une surprise, a souri Grammer, qui s’est absenté du tournage de Transformers: L'ère de l'extinction durant une semaine, le temps de filmer les scènes de Les sacrifiés 3 en Bulgarie. Mais je suis beaucoup plus résistant que ne le pensent les gens. Si vous connaissiez ma vie personnelle, vous le sauriez.»

Willis remplacé

Antonio Banderas fait aussi son entrée remarquée­­, ainsi qu’Harrison Ford qui remplace Bruce Willis (Les sacrifiés 2). L’acteur de Piège de cristal aurait demandé 4 millions de dollars pour quatre jours de tournage.

«Les choses ne se sont pas déroulées comme prévu et Harrison Ford a été choisi, a expliqué Stallone. Cela n’a rien de personnel.»

Pourtant, le message posté l’année dernière par Stallone sur le réseau social Twitter ne semblait pas si impersonnel que cela: «WILLIS OUT…

HARRISON FORD IN!!!! GREAT NEWS!!!!! Been waiting years for this!!!!» («Willis dehors… Harrison Ford nous rejoint!!!! Grande nouvelle!!!!! J’attendais cela depuis des années!!!!»).

Son second message, clairement destiné à son partenaire du Planet Hollywood, disait: «GREEDY AND LAZY…A SURE FORMULA FOR CAREER FAILURE» («Cupide et paresseux... la recette parfaite pour compromettre une carrière»).

«Cela pouvait sembler personnel et je m’en excuse, a déclaré Stallone. Les choses évoluent et je pense que Bruce Willis est un homme bien.»

Qui sait? Les choses vont peut-être s’arranger à temps pour Les sacrifiés 4 dont la rumeur parle déjà de Pierce Brosnan, Jackie Chan et Hulk Hogan.

Étant donné le nombre de vedettes défraîchies encore à exploiter dans ce que l’on appelle désormais «Sly’s Avengers» (Les Avengers de Sylvester Stallone), devons-nous nous attendre­­ à des volets 5,6, 7 et 8 de la franchise?

«Après le cinquième Les sacrifiés, vous commencez à devenir “assistés”», a expliqué Stallone en roulant les yeux.

 

Commentaires