/lifestyle/food
Navigation
Bouffe de rue

Phoenix 1 : À la découverte du naanwich

Tout l’été, les journalistes du quotidien 24 h testent pour vous le menu des camions de bouffe de rue.

Coup d'oeil sur cet article

«On s’est dit que tout le monde aimait le pain naan», lance Olivier Berkani, un des propriétaires du Phoenix 1. Il suffisait de cela pour que naisse le menu du Phoenix 1.

«On s’est dit que tout le monde aimait le pain naan», lance Olivier Berkani, un des propriétaires du Phoenix 1. Il suffisait de cela pour que naisse le menu du Phoenix 1.

Ici, l’originalité se retrouve dans le pain naan qui est la composante commune de tous les sandwichs affichés. Pour la cause, ceux-ci ont été rebaptisés «naanwichs». Avec un format qui rappelle un peu celui d’un shish-taouk, le naanwich est proposé en version salée, mais aussi sucrée.

L’origine du nom et du logo de ce camion de rue est assez évidente pour les habitués de la scène nocturne montréalaise: une paire d’ailes déployées estampillées en rose fuchsia, sur fond noir, le tout jumelé au nom Phoenix… Certains se souviendront peut-être du feu Royal Phoenix Bar, situé sur Saint-Laurent. Celui-ci a fermé ses portes en juillet dernier. Le camion Phoenix 1 est un clin d’œil à cet endroit dont la sœur d’Olivier était propriétaire.

Lorsque questionné sur le plus gros vendeur, Olivier nous a avoué qu’il y avait deux favoris: «Ça varie entre le porc braisé et le poulet tandoori.»

Le repas

Facture totale : 31 $

On a commandé un naanwich au porc braisé avec un thé glacé maison pour 11 $. La seconde commande était composée d’un naanwich au poulet tandoori, d’un naanwich choco-banane et d’une bouteille d’eau Saint-Justin pour 20 $.

Propreté et esthétique

3.5/5

La décoration du camion, bien qu’un hommage au Royal Phoenix Bar, ne concordait pas avec la nourriture servie. Avec un menu si coloré en saveurs, nous nous attendions à davantage de couleurs, pas seulement à du noir et rose. Cela dit, le logo en vinyle est assez gros et contraste tellement avec le fond qu’il est très facile de repérer le camion. Le menu se lit très facilement. Petit bémol au niveau de son emplacement: comme celui-ci était situé vers l’arrière du camion, plusieurs personnes, lors de notre passage, pensaient qu’il fallait commander à l’arrière, alors que la commande se faisait à l’avant.

Pour ce qui est de la propreté des lieux, le camion était impeccable, et proposait des poubelles aux clients.

Choix

3/5

On aime la variété de choix de naanwich. Il y en a pour les amateurs de viande, pour les amoureux du poisson, et même pour les végétariens. On trouve dommage que le seul choix d’accompagnement possible soit une salade de patates, mais la possibilité de rajouter de la viande ou du poisson améliore le tout. Il n’y a également qu’un seul choix de naanwich dessert.

Rapidité

4.5/5

Moins de 10 minutes pour recevoir notre commande ainsi qu’un service impeccable. À noter qu’il n’y a pas de cabaret ou boîte de transport pour les naanwichs et boissons, ce qui n’est pas pratique lorsqu’on a plusieurs items.

Rapport qualité/prix

5/5

Absence de choix mise à part, la qualité de la nourriture est incontestable. Coup de cœur pour la nourriture servie dans ce camion de rue. À la fin du repas, nous étions remplies et avions de la difficulté à terminer le naanwich choco-banane. Le thé glacé maison n’est ni trop amer, ni trop sucré et le dosage est parfait. Le pain naan était chaud et moelleux, tout en se mélangeant parfaitement avec les saveurs proposées. Il est important de souligner le fait que tous les aliments utilisés sont locaux, jusqu’à l’eau pétillante Saint-Justin.

Appréciation globale

4/5

La nourriture servie par le Phoenix 1 est un de nos coups de cœur de tous les camions de rue essayés jusqu’à présent. Le service est impeccable et les employés sympathiques. Coup de cœur pour le naanwich choco-banane, qui contient également des noix de Grenoble et de la confiture de fruits du Québec. Un beau clin d’œil au Royal Phoenix Bar.

 

Commentaires