/lifestyle/family
Navigation
Animaux | Éléphant

La voie de la reproduction

éléphants
Olivier Robichaud, Le Journal de Montréal Alain Fafard, directeur principal des activités zoologiques du Zoo de Granby, tente de trouver un troisième éléphant africain pour accompagner Sarah et Tutume.

Coup d'oeil sur cet article

S’il arrive à conserver son accréditation, le Zoo de Granby compte bien participer aux efforts de reproduction des éléphants africains grâce à son mâle, Tutume.

S’il arrive à conserver son accréditation, le Zoo de Granby compte bien participer aux efforts de reproduction des éléphants africains grâce à son mâle, Tutume.

«On a un mâle de 15 ans qui suit un entraînement pour qu’on puisse éventuellement récolter sa semence. Un éléphant atteint la maturité sexuelle vers les 20ans», explique Alain Fafard, directeur principal des activités zoologiques au Zoo de Granby.

Selon M. Fafard, la femelle du zoo, Sarah, est trop vieille pour se reproduire. Mais la semence de Tutume pourra être utilisée comme monnaie d’échange avec d’autres zoos.

«Dans un zoo, on n’achète presque jamais un animal. Ça se fait par échanges. [...] Si on arrive à récolter la semence de Tutume, on pourra en envoyer à des zoos qui font de l’insémination artificielle avec leurs éléphants, et on pourra avoir quelque chose d’autre en retour», explique le zoologiste.

Les efforts pour faire reproduire les éléphants africains en captivité ont connu peu de succès ces dernières années. Selon certaines recherches, le manque de femelles en âge de se reproduire pourrait mener à l’extinction des bêtes en captivité d’ici quelques décennies.

Surplus de mâles

Paradoxalement, il y a présentement un surplus de mâles dans les zoos de l’Amérique du Nord, alors que la plupart des établissements cherchent désespérément des femelles.

«Quand les mâles sont en musth, ils sont très imprévisibles. Ils peuvent être agressifs, et même dangereux pour les femelles, des fois», explique M. Fafard.

Le musth est un comportement qui revient périodiquement chez les éléphants mâles. Il n’est pas très bien compris parce que les gardiens et les chercheurs peinent à s’approcher de l’animal pendant cette période.

«Tous les établissements ne sont pas nécessairement équipés pour accueillir un mâle qui a des problèmes de comportement, ce qui fait qu’il y a un surplus», ajoute Greg Tarry, directeur associé de l’organisme Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC).

«On pousse pour qu’il y ait au moins un mâle dans tous les zoos canadiens qui ont des éléphants», ajoute-t-il.

À Granby, le zoo a récemment investi plus de 400 000 $ pour accueillir convenablement Tutume. Mais les gros défis pour les gardiens arriveront seulement dans cinq ans. D’ici là, Tutume se tient bien sagement aux côtés de Sarah.

4
Le nombre d’éléphants africains au Québec
30 000
Le nombre estimé d’éléphants asiatiques en liberté
0
Le nombre d’éléphants africains ailleurs au Canada
13
Le nombre d’éléphants asiatiques ailleurs au Canada
98 000 $
Le coût annuel pour l’entretien d’un éléphant au Zoo de Granby
500 000
Le nombre estimé d’éléphants africains en liberté
304
Le nombre d’éléphants dans les zoos accrédités des États-Unis
Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.