/news/provincial
Navigation
Traversée du fleuve St-Laurent

Steven Blaney et son équipe amasse plus de 25 000$ pour le Centre de Pédiatrie sociale de Lévis

Steven Blaney et son équipe amasse plus de 25 000$ pour le Centre de Pédiatrie sociale de Lévis

Coup d'oeil sur cet article

Le député fédéral de Lévis-Bellechasse, Steven Blaney, avait le vent dans les voiles, hier matin avant d'entreprendre sa deuxième traversée du fleuve St-Laurent; avec son équipe de 16 nageurs, il a réussi à amasser plus de 25 500$ pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis.

Il s'agit d'un montant record comparativement à celui de l'an dernier. Lui et son équipe avaient amassé la somme de 12 000$, qui avaient été remise au département de gériatrie de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis.

«On fracasse l'objectif. Ce matin, le compteur était à plus de 24 875$ et les dons affluent [encore]. Les gens sont emballés par la cause de Maude Julien et le Centre de pédiatrie sociale», s'est-il emballé.

«Je suis ému de voir l'engouement autour de l'événement», a-t-il poursuivi.

Le politicien s'est entrainé avec l'aide de Pierre Lafontaine, entraineur de l'Équipe olympique canadienne.

«L'an prochain, il la fera [la traversée] à la brasse», a lancé l'entraîneur à la blague.

Un athlète d'expérience

Parmi les athlètes qui accompagnaient le député, un nageur de 71 ans, Jean-Jacques Raynaud, était de retour pour le défi.

«C'est note jeunesse», a fièrement lancé M. Blaney. Le septuagénaire a, une fois de plus, pris le d'assaut le fleuve sans combinaison.

Emballé par la popularité de l'événement, M. Blaney a fait preuve d'innovation pour la diffusion d'images de son exploit sportif.

«On a un drone, cette année. On est chills», s'est-il exclamé. Les spectateurs ont donc pu suivre la traversée en direct du parc Saint-Laurent.

Le signal de départ a été effectué au Bassin Brown, par le vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, Jean Cauchy. Les nageurs ont complété la traversée à l'Anse Tibbits, à Lévis.

Commentaires