/opinion/blogs
Navigation

Combien pourrie serait une télévision Facebook?

Coup d'oeil sur cet article

Matt Kruse est le développeur de l’application Social Fixer aidant les usagers de Facebook à regagner le contrôle sur leur page personnelle et leurs Fils de nouvelles. Il a récemment publié un court texte satirique qui explore à quoi la télévision ressemblerait si elle fonctionnait comme Facebook. Kruse m’a donné la permission de publier ici pour vous une traduction française de cette éloquente fantaisie.

Source : Matt Kruse - Social Fixer

Début juillet, les révélations à l'effet que Facebook faisait des expériences en exposant de ses usagers à des contenus plus ou moins émotifs a créé un certain émoi. J’avais expliqué que ce n’était qu’une des manières dont Facebook filtrait constamment nos Fils de nouvelles ainsi que les réponses possibles.

Matt Kruse est développeur de Social Fixer (Correcteur social), une application totalement gratuite, financée par les dons des usagers. Kruse doit constamment concevoir de nouvelles versions de son application. Car cette dernière doit composer avec les changements incessants que Facebook apporte à ses Fils de nouvelles et à l’apparence de ses pages. Les péripéties de Kruse dans les dédales et détours informatiques de Facebook lui ont inspiré la délicieuse - et instructive - satire suivante.

* * * * * * * * *

Si la télévision était comme Facebook, combien mauvaise serait-elle?

Matt Kruse, développeur de Social Fixer

Qu’arriverait-il si la télévision fonctionnait comme Facebook? Disons « Telebook ». À quoi ressemblerait donc Telebook? L’imaginer peut nous donner une nouvelle perspective sur la façon dont Facebook travaille (ou pas) pour nous...

Bienvenue à Telebook

Telebook n’est pas la seule télévision qui existe, mais les autres n’offrent pratiquement aucune émission. Tout le monde regarde Telebook simplement parce que... tout le monde regarde Telebook. Personne ne sait vraiment pourquoi. Et tout le monde n’arrête pas de dire qu’ils vont arrêter. Mais ils ne le font pas.

Lorsque vous allumez le téléviseur, celui-ci vous offre des émissions à regarder. Ces émissions semblent être des contenus que vous avez demandés et qui vous intéressent. Mais en y pensant bien...

Vous ne pouvez pas choisir précisément les émissions que vous voulez regarder. Au lieu de cela, vous envoyez à Telebook des « J’aime » sur des émissions et des sujets, et Telebook décide quels épisodes de quelles émissions vous pourrez voir.

Ainsi chaque fois que vous allumez le téléviseur, Telebook commence par vous offrir des émissions populaires. Certains épisodes peuvent être ceux de la semaine dernière que vous avez probablement déjà vus. Si vous changez de chaine pour regarder les émissions qui sont diffusées actuellement, Telebook vous le permet... à condition trouver le bon bouton qu’elle déplace constamment sur la télécommande. Sans compter que Telebook a secrètement redéplacé la chaine désirée vers la rubrique « Séries vedettes » sans vous en avertir.

Si vous essayez de dire à Telebook que vous aimez vraiment une émission et que vous voulez en voir tous les nouveaux épisodes, elle vous ignore et sélectionne plutôt pour vous les épisodes qu’elle pense que vous aimerez. Elle vous montre ces épisodes-là à la place. Ou encore, des épisodes que vos « amis » ont aimés. Et toutes les quelques minutes, une publicité vous annonce quelles émissions vos amis ont regardées. Vous ne pouvez pas sauter ni ces épisodes ni ces publicités.

Si vous ne laissez pas de commentaires sur les épisodes regardés d’une émission que vous aimez, Telebook décide que vous ne l’aimez pas vraiment. Donc, elle ne vous la montra plus aussi souvent.

Lorsque beaucoup d’amateurs veulent regarder une même émission, Telebook persiste à n’en présenter les nouveaux épisodes qu’à une petite fraction du public intéressé seulement. Si les producteurs de l’émission veulent rejoindre tout leur public, ils doivent verser de l’argent à Telebook. Alors, l’émission pourra être vue par une fraction légèrement plus grande du public intéressé. Rejoindre tous ceux qui veulent voir votre émission coute beaucoup d’argent.

Si Telebook considère que certains types d’émissions sont stupides ou ennuyeuses, elle arrête de les montrer. Cela même si plein de gens demandent à les voir. Telebook ne vous dira jamais comment elle décide ce qui est stupide ou ennuyeux.

Tous les téléviseurs ont une caméra pour observer chaque mouvement que vous faites en regardant une émission. Telebook lit vos expressions faciales et peut ainsi décider que vous n’aimez pas vraiment une émission, même si vous déclarez le contraire. Et elle arrête alors de vous la montrer. Telebook peut vous montrer des émissions sur le yoga si vous vous asseyez avec les jambes croisées. Vous ne saurez jamais pourquoi Telebook conclut que vous aimez le yoga. Et il n’y a aucun moyen de lui dire ce que vous n’aimez pas le yoga. Chaque fois que vous regardez Telebook, elle vous regarde.

Entre les émissions que vous avez commandées, d’autres émissions non sollicitées sont également présentées. Elles ressemblent aux émissions que vous aimez, mais s’avèrent sans intérêts pour vous. Même si vous dites à Telebook que vous ne voulez pas les voir, elle vous les montre quand même.

Telebook change la configuration de la télécommande toutes les deux semaines. Parfois, des boutons disparaissent et vous n’arrivez plus à trouver comment changer de chaine. Parfois, les boutons changent de couleur. Parfois, ils sont déplacés. Parfois, de nouveaux boutons apparaissent et vous n’avez aucune idée à quoi ils servent. Telebook ne vous dit rien sur ces changements. Vous vous y habituez, c’est tout.

Tout le monde déteste la façon dont cela fonctionne. Tout le monde râle. Mais Telebook persiste. Elle ne vous laisse jamais regarder simplement les émissions que vous voulez. Tout le monde continue à regarder Telebook de toute façon. Parce que c’est là que toutes les émissions sont. Ou du moins celles que Telebook vous permet de voir.

Question maintenant... Est-ce un service que vous seriez ravis d’utiliser?

Matt Kruze, 20 aout 2014 (version originelle anglaise)

* * * * * * * * *

3 commentaire(s)

Gt dit :
25 août 2014 à 12 h 31 min

J ai créé des comptes facebook uniquement pour envoyer des vies de candy crush a mon epouse....

J-F. Couture dit :
25 août 2014 à 12 h 36 min

@M. Péladeau: Ma réaction à votre «Telebook»?? Beurk! Et je me suis retenu pour ne pas commencer plutôt par une imprécation tirée du répertoire religieux car ça ne serait pas poli.

Et de toute façon, je ne «Fécebouke ni ne Touïtte». Trop souvent ces médias dit «sociaux» ne font que confirmer la justesse de cet adage qui dit: «On n'écrit pas parce qu'on a quelque chose à dire mais parce qu'on a envie de dire quelque chose».

J'aime bien la description que font de FB les deux inénarrables humoristes français «Les Bodin's» dont on trouve le sketch «Face de bouc» sur YouTube. C'est hilarant de pertinence.

Je peux quand même admettre que bien utilisé, ce machin peut avoir une certaine utilité mais ici est le problème: Par combien de gens est-il utilisé à bon escient?

Roger Boivin dit :
26 août 2014 à 13 h 51 min

Ça l'est déjà sans facebook.