/slsj
Navigation

Et ça recommence

Trouver les bonnes combinaisons, se familiariser avec ses coéquipiers et souder un bon esprit d’équipe ne se font pas en criant ciseau.

Le trio d’entraîneurs des Sags
Photo d'archives Le trio d’entraîneurs des Sags sera composé de Pat Bosch, Patrick Gosselin (à droite) et de Mathieu Chouinard (à gauche).

Coup d'oeil sur cet article

Malgré la belle température des derniers jours, le mois d’août signifie le retour du hockey junior majeur. Pour certains c’est beaucoup trop tôt pour commencer à courir les arénas. On veut profiter des derniers moments de beau temps et de chaleur pour profiter du chalet, du bateau ou du golf.

Pour d’autres c’était le temps que ça recommence. Le hockey pourrait être à l’année et ça ferait leur bonheur. Pour eux, être dans une aréna, c’est comme être à la plage, sauf que l’eau est un peu plus froide…

Peu importe… du côté du centre Georges-Vézina, depuis déjà une quinzaine de jours, l’équipe des Bleus qui se prépare déjà pour une grosse saison. Le visage de l’équipe a passablement changé depuis avril dernier.

La venue des Strong, Halabi, Hodhod, Ranger, Paquin-Boudreau, Leclerc, Lovell et Dubé-Rochon par la voie de transactions, ainsi que l’ajout de Guèvremont et Schiller qui ont brouillé les cartes au camp, donneront du mordant et une nouvelle image positive à nos Sags.

Créer une chimie

Le trio d’entraîneurs, composé de Pat Bosch, Patrick Gosselin et du nouveau venu Mathieu Chouinard, qui chapeautera deux jobs, celui de 2e assistant et d’entraîneur des gardiens, est à peaufiner le système mis en place et à trouver la meilleure chimie possible dans la composition des futurs trios.

Avec dix nouveaux venus, heureusement que les matchs pré-saisons existent. Trouver les bonnes combinaisons, se familiariser avec ses coéquipiers et souder un bon esprit d’équipe ne se font pas en criant ciseau. C’est un processus qui peut prendre un certain temps.

C’est sûr que nous aimerions gagner tous nos matchs, que ce soit pré-saison ou pendant le calendrier régulier, mais l’important est d’arriver prêt au premier match le 12 septembre.

L’équipe progresse jour après jour, les trios se forment petit à petit, la chimie se met en place. Les deux prochaines semaines permettront de finaliser la préparation sur et hors glace et de former une équipe avec ce groupe de 23 joueurs.

De votre côte, fidèles partisans, même si le soleil vous retient un peu, vous vous mettrez sous peu en mode hockey et profiterez, j’en suis certain, d’une équipe excitante et palpitante!

 
Commentaires