/entertainment/movies
Navigation
Nom de code: Novembre

Pierce Brosnan tient la route

Coup d'oeil sur cet article

Nom de code: Novembre est un thriller d'espionnage parfois palpitant avec Pierce Brosnan dans le rôle d’un anti Bond.

Nom de code: Novembre est un thriller d'espionnage parfois palpitant avec Pierce Brosnan dans le rôle d’un anti Bond.

C'est un regard cru, cruel, violent et souvent incohérent qui est posé sur le monde de l’espionnage international dans ce film. Une vision que 007 n’approuverait pas, peu importe qui se glisserait dans les costards de James Bond.

L'espion vieillissant dépeint par Brosnan élimine sans aucun scrupule ses collègues lorsque le besoin s’en fait sentir. Il ne commande pas de martini, mais vide le minibar. Il a la tête aussi dure que son cœur à qui l’entrée est seulement réservée à quelques privilégiés. Il s’est lui-même accordé un permis de tuer et l'utilise à plusieurs reprises.

Prédiction: beaucoup de gens vont haïr le film de Roger Donaldson qui a été adapté du roman de l'écrivain et journaliste américain Bill Granger, décédé en 2012. Granger était un jeune homme durant la Guerre froide et Nom de code: Novembre possède l’atmosphère de cette période, même si l’intrigue se déroule de nos jours.

Allures rétro

Le film à petit budget revêt des allures rétro, mais Brosnan le rend intéressant, malgré (ou peut-être grâce à) ses rides, sa démarche et ses yeux tristes. Je trouve tout cela fascinant. Par conséquent, j’accepte Nom de code: Novembre avec ses défauts évidents. Brosnan gravite toujours autour de personnages complexes, conflictuels et celui-ci est l’un d’eux.

Le film a été adapté du roman de Granger par Michael Finch et Karl Gajdusek. Brosnan a été l'un des nombreux producteurs exécutifs sur le film, et il a sûrement eu son mot à dire quant au choix du réalisateur, un cinéaste australien aguerri.


  • Film de Roger Donaldson. Avec Pierce Brosnan, Olga Kurylenko, Luke Bracey, Will Patton, Bill Smitrovich.
  • Nom de code: Novembre 3/5
Commentaires