/slsj
Navigation
Vérificatrice générale

14 organismes municipaux ne respectent pas la Loi

Rina Zampieri, Vérificatrice générale 
de la Ville de Saguenay
photo courtoisie Rina Zampieri, Vérificatrice générale de la Ville de Saguenay

Coup d'oeil sur cet article

Dans son rapport rendu public hier, la vérificatrice générale de la Ville de Saguenay révèle qu’elle a découvert des lacunes dans la gestion de l’aide aux organismes. Pour 2013, elle révèle que 14 organismes n’ont pas respecté la Loi des cités et villes.

«Tout organisme qui reçoit une subvention de 100 000$ et plus doit produire des états financiers vérifiés par un auditeur indépendant. Seulement 16 organismes sur les 30 concernés l’ont fait», explique Rina Zampieri, vérificatrice générale de la Ville de Saguenay.

Parmi ses nombreuses recommandations, Mme Zampieri indique que la Ville devrait se montrer plus vigilante et qu’elle devrait faire un suivi systématique des protocoles signés et des cautionnements accordés.

«La Ville devrait aviser les organismes concernés afin qu’ils soient au courant qu’ils doivent remettre des états financiers comme l’oblige la Loi.» L’aide versé représente un montant de 36 M$, soit 11 % des dépenses de la Ville de Saguenay.

Réactions

Le président du Conseil du Trésor, Jean-Yves Provencher, renvoie la balle à la vérificatrice.

«C’est indiqué clairement dans la loi que c’est sa responsabilité à elle et que la Ville n’a pas l’obligation de faire cette demande. Nous allons viser des organismes précis pour éviter des lacunes, mais nous ne l’exigerons pas de tous», mentionne-t-il.

 

Commentaires