/slsj
Navigation
Canadien

La flambée des salaires

Sharks c. Canadien
Photo d’archives Le cas Subban va porter à la hausse les demandes des autres joueurs et le jeu des comparaisons risque de faire monter la facture encore plus.

Coup d'oeil sur cet article

Avec la récente signature du contrat de PK Subban chez le Canadien, on se demande où ça va s’arrêter.

Avec la récente signature du contrat de PK Subban chez le Canadien, on se demande où ça va s’arrêter.

J’ai beaucoup de difficulté à comprendre les salaires qui se donnent présentement. Malgré les différents conflits que la LNH et l’AJLHN ont eu à traverser au cours des dernières années, c’est à se demander si on ne fait pas que mettre un pansement sur le bobo sans le guérir.

Le problème, en faisant cela, est que l’abcès continue de grossir et de s’infecter. Ce qui aura pour effet d’agrandir la plaie et de faire mal pas à peu près.

Remarquez qu’on part du principe que si un propriétaire est assez fou pour donner ces montants, le joueur n’est pas plus fou de l’accepter. Tant mieux pour le côté du joueur, j’ai été moi-même un joueur et je peux vous confirmer que j’aurais accepté ces montants sans problème de conscience.

Le partisan paye la note

Le problème dans ce phénomène est que c’est le partisan qui va encore une fois payer la note. Les amphithéâtres ne seront pas plus grands tout d’un coup. Le plafond salarial continue de monter et les joueurs sont de plus en plus gourmands. Ce sont les prix des billets qui vont devenir la bouée de sauvetage des propriétaires.

J’aime beaucoup Subban; j’aime sa fougue, sa combativité, ses habiletés, un peu moins son arrogance, mais bon… Je pense quand même que c’est cher payé pour un joueur qui n’est pas à maturité dans sa carrière. Son salaire se situe dans le range d’un Crosby ou d’un Ovechkin et je ne crois pas qu’il en soit là.

Peu importe! C’est le marché qui est fait ainsi. Ça fait quand même moins mal de donner ce salaire à un Subban qu’à un Gomez…

Juste un début

Maintenant que la situation de Subban est réglée, ça ne veut pas dire que le cassage de tête est terminé pour Marc Bergevin.

Justement, le cas Subban va porter à la hausse les demandes des autres joueurs et le jeu des comparaisons risque de faire monter la facture encore plus… lâche pas mon Marc!

 

Commentaires