/misc
Navigation
Planète basket

Son leadership le mène à la NCAA

Nemanja Zarkovic
photo courtoisie Nemanja Zarkovic

Coup d'oeil sur cet article

Aux États-Unis, il y a probablement beaucoup de joueurs de basket plus talentueux que Nemanja Zarkovic. Pourtant, Tom Pecora, l’entraîneur-chef de l’université Fordham à New York, a choisi le Québécois d’adoption pour mener son équipe au cours des quatre prochaines années.

Aux États-Unis, il y a probablement beaucoup de joueurs de basket plus talentueux que Nemanja Zarkovic. Pourtant, Tom Pecora, l’entraîneur-chef de l’université Fordham à New York, a choisi le Québécois d’adoption pour mener son équipe au cours des quatre prochaines années.

«Nous sommes prêts à aller n’importe où pour dénicher un bon joueur de basketball, a confié Tom Pecora lors d’un match préparatoire opposant la formation montréalaise et ancienne équipe de Zarkovic, Brookwood Elite, aux Rams de l’université Fordham, vendredi soir dernier au gymnase du Collège Jean-de-Brébeuf.

«Nous sommes venus le voir à deux reprises. La dernière fois remonte à février dernier, a poursuivi Pecora qui amorcera cet automne sa cinquième saison à la barre des Rams. Après seulement 90 minutes de pratique, j’ai vu immédiatement qu’il avait une éthique de travail et un sens du leadership exceptionnels. Ses habiletés étaient également très bonnes. Je suis allé vers lui après l’entraînement et je l’ai serré fort dans mes bras. C’est à ce moment que je lui ai dit que j’avais une bourse d’études complète à lui offrir.»

Quelques semaines plus tard, soit le 16 avril dernier, Nemanja Zarkovic a réalisé un rêve de jeunesse en acceptant l’offre de Pecora.

À compter de la prochaine saison, l’ancien porte-couleurs de Brookwood Elite et du Collège Jean-de-Brébeuf évoluera pour les Rams de l’université Fordham, dans la division 1 de la NCAA.

Pas le meilleur athlète

Ce qui bonifie l’exploit de Zarkovic, c’est qu’il n’est pas issu de la Ligue collégiale AAA où se retrouvent généralement les meilleurs joueurs de basket de la province. Durant trois saisons, il a joué dans le AA avec le Collège Jean-de-Brébeuf.

Bien qu’il mesure 6 pi 3 po et pèse 185 livres, le meneur de jeu avoue candidement qu’il n’a jamais été un athlète d’exception.

«Je n’ai jamais été très fort physiquement, très explosif ou très rapide. À plusieurs reprises au cours de ma carrière de basket, on m’a sous-estimé», raconte-t-il.

«Il n’a pas été recruté par les cégeps québécois du AAA, confirme son ancien entraîneur au Collège Jean-de-Brébeuf, Michael Chmielewski. Mais son attitude positive et son leadership m’ont beaucoup impressionné. Je savais qu’il rêvait de jouer dans la NCAA. Je lui ai dit que nous pouvions l’aider à atteindre son but, même à partir du AA.»

Une décision importante

Né en Serbie, Nemanja Zarkovic est arrivé à Sherbrooke avec ses parents en 1998. À 16 ans, il a pris la décision de quitter le nid familial pour venir jouer sa dernière année juvénile avec le Collège Jean-de-Brébeuf, un programme plus compétitif.

Durant ses trois années collégiales, Zarkovic a connu énormément de succès, remportant une multitude de mentions individuelles. En avril dernier, il a permis à son équipe de remporter le championnat provincial AA en marquant 34 points lors de la finale.

Déjà le leader des Rams

Depuis deux mois, Zarkovic a amorcé son expérience universitaire américaine en suivant des cours d’été sur le campus new-yorkais et en s’entraînant avec ses nouveaux coéquipiers.

Selon son entraîneur, l’athlète de 20 ans s’est déjà démarqué en tant que leader au sein de sa nouvelle équipe et a d’excellentes chances de faire partie du cinq partant en début de saison.

«C’est sûr qu’il devra s’ajuster à la vitesse et à l’aspect physique de la conférence Atlantic 10, qui est la cinquième meilleure conférence dans la NCAA. Mais son habileté à marquer des points et à mener le jeu sera très importante pour nos succès futurs à Fordham», a indiqué Tom Pecora.

 

Commentaires