/entertainment/events
Navigation
18es Journées de la culture

Des milliers d’activités gratuites pour tous

ART-JOURNEES-CULTURE
Toma Ickovits, Agence QMI Janine Sutto, une des ambassadrices de la 18e édition des Journées de la culture.

Coup d'oeil sur cet article

Envie de flâner dans les musées, boire un café dans un théâtre ou apprendre à jouer du luth? Les journées de la culture sont faites pour vous et peuvent même réveiller des vocations artistiques.

Envie de flâner dans les musées, boire un café dans un théâtre ou apprendre à jouer du luth? Les journées de la culture sont faites pour vous et peuvent même réveiller des vocations artistiques.

Avec cette 18e édition, dont le thème est «On reçoit de la grande visite», 3000 activités gratuites sont proposées partout au Québec. Un record.

«On offre encore une fois une foule d’activités, s’est félicitée la directrice et fondatrice, Louise Sicuro. Notre événement est très attaché à faire reconnaître au plus grand nombre, l’importance des arts dans notre société.»

Du 26 au 28 septembre, les activités soutenues par des centaines de partenaires culturels seront proposées dans plus de 427 villes à travers toutes les régions du Québec. Du théâtre à l’artisanat en passant par la musique, la littérature ou la peinture, les journées de la culture orchestrées par l’organisme Culture pour tous offre un beau panorama artistique, et tout cela gratuitement.

«La culture, ce n’est pas seulement s’acheter un billet pour aller voir un spectacle, a ajouté la directrice. Pendant trois jours, le public aura l’opportunité de connaître les dessous de la vie artistique, comme par exemple découvrir comment travaillent les joailliers ou les potiers».

Des arts à l’artisanat

Époque oblige, cette année, le vert sera à l’honneur. Plusieurs ateliers valorisant l’emploi de matériaux recyclés sont prévus. Transformer son parapluie pour en faire un autre objet ou bien créer de la musique avec des morceaux de cartons, il paraît que c’est possible.

Les artisans en herbe pourront également se diriger au Centre des métiers du cuir de Montréal pour être initiés à la fabrication de bracelets ou de porte-clefs. Et, moment exceptionnel, le label musical indépendant Slam Disques ouvrira pour la première fois ses portes aux curieux lors d’une prestation acoustique filmée.

D’ailleurs, pour les mélomanes, il y aura l’embarras du choix. Le public pourra assister à une interprétation des Gnossiennes de Satie dans les locaux du Conseil des arts, à la découverte du magnifique carillon à l’Oratoire Saint-Joseph ou bien d’une visite des grandes orgues du Gésù.

Chacun peut aussi concocter son propre programme selon ses goûts et ses intérêts. Certains ne manqueront pas la journée spéciale Viens avec ta grand-mère à l’Usine C où seront invitées les familles à participer à des jeux interactifs autour du thème des chansons d’amour.

Ambassadeurs

Pour les «foodies», on pourra aussi cuisiner quelques recettes traditionnelles de l’ancienne usine des confitures Raymond à travers des ateliers culinaires.

L’événement se conclura le dimanche 28 septembre par un moment que l’on annonce déjà exceptionnel, réunissant sport et culture. En effet, les Journées de la culture et le Marathon Oasis Rock’n’Roll de Montréal proposeront aux coureurs de tout acabit de s’élancer dans un itinéraire culturel au rythme endiablé qui en fera suer plus d’un.

Cette année, ce sont les comédiens Normand Chouinard, Debbie Lynch-White et Janine Sutto, ainsi que le journaliste Claude Deschênes et l’humoriste Rabii Rammal qui seront les ambassadeurs de l'événement.

Pour consulter la programmation complète: www.journeesdelaculture.qc.ca

Commentaires