/entertainment/movies
Navigation
Cinéma

Dujardin ouvert à jouer Bob Morane

Jean Dujardin
AFP Jean Dujardin s’est dit ouvert à jouer le personnage de Bob Morane au cinéma si le scénario et le projet lui plaisent. C’est un producteur québécois, Christian Larouche (Louis Cyr), qui a acquis les droits d’adaptation cinématographique des aventures de Bob Morane .

Coup d'oeil sur cet article

L’acteur français Jean Dujardin se dit ouvert à jouer le rôle de Bob Morane au cinéma si l’ensemble du projet lui plaît.

Rappelons que le producteur québécois Christian Larouche (Louis Cyr, Gerry), qui compte produire un film sur les aventures du célèbre héros français, a confié le mois passé au Journal qu’il rêvait de voir Jean Dujardin dans la peau du célèbre personnage.

La nouvelle a été reprise dans plusieurs médias français.

«J’ai effectivement lu cela dans la presse il y a quelques semaines, a répondu l’acteur français lorsque questionné à ce sujet la semaine dernière.

«Je ne suis pas contre l’idée. Je crois d’ailleurs que mon agent doit rencontrer le producteur en question au Festival de Toronto. Je le ferai avec plaisir si le scénario et le projet me plaisent.»

Contacté hier, Christian Larouche a confirmé avoir établi de premiers contacts avec l’agent de la star française la semaine dernière au Festival de Toronto. Il en a également profité de son passage dans la Ville Reine pour rencontrer des producteurs français afin de trouver d’éventuels partenaires de coproduction.

«Tout cela est encore très embryonnaire mais il y a de l’intérêt, indique le producteur québécois. Les aventures de Bob Morane sont évidemment très connues en France et en Europe.»

D’ici deux ans

Christian Larouche espère produire un premier film Bob Morane d’ici deux ans et poursuivre ensuite avec un ou deux autres longs métrages, puis une série télé. Les scénaristes et le réalisateur n’ont pas encore été choisis.

M. Larouche vise un budget de 15 à 20 millions de dollars pour la production du premier film.

«Je crois que l’avantage qu’on a aujourd’hui, c’est qu’on a accès aux effets visuels qui permettent de faire avec moins d’argent beaucoup de choses qui auraient coûté beaucoup trop cher à produire il y a 10 ou 15 ans, observe-t-il.

Très sollicité depuis qu’il a remporté, en 2012, l’Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans The Artist, Jean Dujardin choisit ses projets avec minutie. On l’a vu récemment jouer un petit rôle dans Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese.

Il tournera bientôt dans le prochain long métrage de Claude Lelouch et il tient le rôle principal du film The Connection, qui a été présenté vendredi en première au Festival de Toronto et qui prendra l’affiche au Québec au début 2015.

Dujardin y joue le juge Pierre Michel qui a contribué à démanteler l’organisation criminelle French Connection à Marseille, dans les années 1970.

Commentaires