/sports/football/rougeetor
Navigation
rouge & or

Aux premières loges d’un exploit

Le spécialiste des longues remises Pierre-Luc Caron louange le travail de Boris Bede

SPO-ROUGE-OR-GAITERS

Coup d'oeil sur cet article

Pierre-Luc Caron a été très occupé dans la victoire du Rouge et Or de l’Université Laval, samedi, à Bishop’s.

Comme spécialiste des longues remises, Caron était aux premières loges pour assister à la performance de Boris Bede qui a réussi huit placements en autant de tentatives pour signer la deuxième meilleure performance dans l’histoire du circuit universitaire canadien et la meilleure pour un match qui se termine en temps régulier.

«Boris pourrait faire 20 en 20 ou être parfait pendant toute la saison que je ne serais pas surpris, a dit Caron. Je savais qu’on avait été souvent sur le terrain, mais je n’avais aucune idée que Boris avait établi un record d’équipe. Je l’ai réalisé quand Boris a été interviewé par la télévision à son retour au banc.»

Le vent aurait pu compliquer la tâche de Bede et Caron, mais ils n’ont pas été dérangés. «C’est tout un exploit que Boris ait été parfait malgré le vent, a affirmé le secondeur de troisième année. Sur ses deux plus longs placements de 37 et 38 verges, je n’étais pas inquiet puisqu’il avait le vent dans le dos. De mon côté, j’avais le vent contre moi et je devais m’assurer que la remise était à la bonne place.»

La discrétion

Partant depuis le dernier match de la saison régulière 2012 à Concordia en remplacement de Mathieu Masseau, qui était blessé, Caron s’assure qu’on ne parle pas de lui.

«Quand on ne parle pas de toi, c’est bon signe. Quand une remise passe par-dessus la tête du botteur, on entend parler du spécialiste des longues remises.»

Nouveau teneur

Cette année, Caron et Bede travaillent avec un nouveau teneur. Charles Lambert a pris la relève de Tristan Grenon, dont le parcours universitaire est terminé. «La cible est moins grosse parce que Charles est pas mal plus petit que Tristan, a-t-il précisé avec un large sourire. Charles a de très bonnes mains. La principale différence est pour Boris. Ça ne change pas grand-chose pour moi.»

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.