/finance/columnists
Navigation

Woodfield : Enfin des condos à Sillery

Coup d'oeil sur cet article

Nous voilà enfin, cinq ans plus tard! Il était temps, certains vous diront, en parlant d’un projet de condos de luxe à Sillery. Le projet Woodfield-Sillery, de Bilodeau Immobilier suscite beaucoup d’intérêt auprès des acheteurs de copropriété haut de gamme.

Nous voilà enfin, cinq ans plus tard! Il était temps, certains vous diront, en parlant d’un projet de condos de luxe à Sillery. Le projet Woodfield-Sillery, de Bilodeau Immobilier suscite beaucoup d’intérêt auprès des acheteurs de copropriété haut de gamme.

Ce complexe résidentiel de 63 copropriétés de qualité supérieure est en phase de prévente depuis le début du mois de septembre. Déjà, plus de 20 % des unités ont trouvé preneurs. Ce rythme est trois fois supérieur à la moyenne observée au cours des dix-huit derniers mois. La publicité n’a même pas encore débuté, bien que le projet a fait couler beaucoup d’encre dans la dernière année pour d’autres raisons que l’aspect immobilier de la chose.

Les neuf unités ayant des accès au toit, de style penthouse, font l’objet d’une forte demande. Cela fait belle lurette qu’on entend les acheteurs potentiels de condos haut de gamme se lamenter que l’offre est quasi inexistante dans le marché. Bien que les quelque 14 500 résidents de cet arrondissement bénéficiant d’une localisation stratégique, soient, la plupart du temps, en cavale contre les promoteurs immobiliers, ces charmants résidents sont en première ligne pour démontrer de l’intérêt en raison de leur fort pouvoir d’achat. Une situation très paradoxale vous en conviendrez.

Pour se dire les vraies affaires, avec un prix moyen de plus de 450 $ le pied carré, Woodfield-Sillery s’adresse à une clientèle aisée... comme presque tout l’immobilier à Sillery. Une fois que la mise en marché se mettra en branle, le projet créera un buzz identique à celui qu’on a connu à L’Étoile au coin Grande-Allée et Turnbull. Un autre site qui a été fort convoité pour sa localisation.

Acheteurs potentiels

De plus, il est toujours important en immobilier de se préoccuper de la revente lorsqu’on décide d’acheter. Force est d’admettre que personne ne connaît le jour où un autre projet de copropriété résidentielle verra le jour à Sillery.

Dans le contexte actuel, 63 unités représentent un projet de moyen gabarit ce qui est très bien dans une période où la vente de copropriété a ralenti. Il est important de se rappeler qu’il y a cinq ans, à l’origine, le projet devait compter 90 unités.

Le comportement des acheteurs potentiels de cette gamme d’actifs nous démontre clairement qu’il y a une bonne demande de la part des 60 ans et plus.

On devrait d’ailleurs voir arriver d’autres projets de qualité supérieure en Haute-Ville dans un avenir rapproché.

 
Commentaires