/opinion/blogs
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Quelques heures de mon fils avec Disney Infinity 2.0

Coup d'oeil sur cet article

Je dois vous avouer en entrée de jeu que je n'ai pas joué moi-même à Disney Infinity depuis la semaine dernière. Pas que le jeu ne m'intéressait pas, mais plutôt parce que c'est les enfants de la maison qui y passent leur temps, il y a rarement une manette de libre pour embarquer dans la partie. Par contre, je les ai regardé y jouer abondamment et surtout y avoir beaucoup de plaisir.

Mon fils, qui servira ici de critique pour le titre, a été agréablement surpris par les niveaux de jeux dans le mode aventure. Assez que, contrairement au premier Disney Infinity, il ne passe presque pas de temps dans la Toy Box. Il est plutôt activement dans les mondes des Avengers (fourni avec le jeu) ou dans ceux en ajout de Spider-man et des Gardiens de la Galaxie. Les missions sont amusantes et le niveau de difficulté plus élevé que dans l'édition précédente. Et avouons que les univers choisis ont le mérite d'être plutôt agréables à explorer.

Les figurines sont aussi superbement réalisées, surtout Venom qui se démarque par sa taille sur les autres figurines. Chacune d'elles sont bien réalisées et il s'agit encore une fois du mélange parfait entre objets de collection et objets de jeu.

Même le monde Toy Box a été amélioré, avec des boîtes par défaut avec une thématique déjà sélectionnée et une base de construction, par exemple une ville. Cela permet de commencer avec une partie du travail de construction de fait, ce que mon fils a apprécié.

Au bout du compte, Disney Infinity 2.0 est un véritable hit dans la maison, plus que ce que nous nous attendions. Maintenant reste à voir lequel prendra le dessus alors que Skylanders Trap Team arrive cette fin de semaine.