/sports/others
Navigation
Université Laval

Une grande dose de confiance

Maxime Marin et Anne-Julie Beaulieu se paient l’un des meilleurs duos au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Maxime Marin a prouvé qu’à force de détermination, on peut parvenir à ses fins.

Maxime Marin a prouvé qu’à force de détermination, on peut parvenir à ses fins.

En fin de semaine, lors d’une compétition de badminton, à Chicoutimi, l’athlète originaire de Montréal a conservé un dossier de quatre victoires en autant de sorties. Son meilleur fait d’armes est sans aucun doute sa victoire en double mixte, aux côtés de sa partenaire Anne-Julie Beaulieu. Tirant de l’arrière 0-1, les porte-couleurs du Rouge et Or l’ont emporté par 2-1 sur le duo des Carabins de Montréal, dont faisait partie Philippe Charron.

Il s’agissait de la première victoire d’un membre du Rouge et Or sur Charron, membre de l’équipe nationale, au sein du circuit universitaire. Étienne Couture, l’entraîneur lavallois, n’a d’ailleurs pas hésité à qualifier cette victoire d’«avancée majeure pour le programme».

Avec Beaulieu 

Marin était évidemment très fier de cet exploit.

«J’ai souvent affronté Philippe dans les dernières années, dont trois fois cette saison. Seul Québécois membre de l’équipe canadienne senior, il est premier au Québec et premier sur la scène universitaire. Comme j’ai croisé le fer avec lui à quelques reprises, je savais à quoi m’en tenir.»

Humble, Marin a donné une grande part du crédit à sa partenaire Beaulieu.

«Anne-Julie a très bien joué et elle est en grande partie responsable de notre victoire. Elle était meilleure que la partenaire de Charron.»

Ironie du sort, Marin s’est retrouvé avec Beaulieu, car Stéphanie Packenham a été désignée pour jouer en simple.

«La victoire de Stéphanie était importante pour l’équipe, mais Anne-Julie est une des meilleures joueuses. Nous n’avons pas souvent joué ensemble, mais disons que ça s’est bien passé», a-t-il lancé avec un brin de fierté dans la voix.

Confiance 

Cette victoire sur Charron a élevé le degré de confiance de Marin.

«Je sais désormais que je peux le battre. Cette victoire me donne aussi des ambitions, comme participer aux universiades à la fin de la saison.»

En attendant, Marin prendra part au tournoi de Saskatoon, étape du circuit canadien senior, à la fin du mois.

– Avec la collaboration de Mathieu Tanguay

 

Commentaires