/entertainment/tv
Navigation
Le banquier | Spécial La Voix

Comme une réunion du secondaire

« On retrouve le même esprit de fraternité. » - Yoan Garneau

Coup d'oeil sur cet article

Dans les heures précédant l’enregistrement du Banquier spécial La Voix, ça grouille au premier sous-sol de TVA. Le département du CCM (costume, coiffure et maquillage) bourdonne de discussions. Une ambiance de conventum de 10 ans du secondaire flotte dans la pièce et pourtant, certains des candidats se sont vus pour la dernière fois en avril, quand la deuxième saison du concours de chant s’est terminée devant 2 797 000 téléspectateurs. Les échanges sont animés. Les sourires sont larges.

Dans les heures précédant l’enregistrement du Banquier spécial La Voix, ça grouille au premier sous-sol de TVA. Le département du CCM (costume, coiffure et maquillage) bourdonne de discussions. Une ambiance de conventum de 10 ans du secondaire flotte dans la pièce et pourtant, certains des candidats se sont vus pour la dernière fois en avril, quand la deuxième saison du concours de chant s’est terminée devant 2 797 000 téléspectateurs. Les échanges sont animés. Les sourires sont larges.

Dans un coin, plusieurs participants jouent à Rockband, guitares et micros en plastique en mains. C’est la bataille des sexes: les gars contre les filles. Jérôme Couture (sans sa tuque) met toute la gomme sur Say it Ain’t So de Weezer. Après son tour, il vient discuter avec nous.

«C’est tellement le fun! On a commencé les répétitions hier. [Le Banquier – spécial La Voix comprendra quelques numéros musicaux.] En arrivant, on s’est tous sauté dans les bras. On s’est rappelé les beaux moments… Ce qu’on a vécu à La Voix est tellement intense. On pouvait passer 13 heures par jour dans une petite loge. Les déceptions, les joies, les rires, les pleurs… Ça crée des liens très forts. C’est très puissant. C’est pas comme des amis d’école. C’est différent.»

Bien entendu, Jérôme a gardé contact avec quelques concurrents, dont Étienne Cousineau et Valérie Clio. Mais encore là, leurs agendas souvent différents rendent parfois les réunions plus difficiles à organiser. «On se revoit dans nos temps libres, dit Jérôme. Mais avec la vie de famille, la vie de couple, le travail… C’est pas toujours évident.»

Quelques candidats reprennent contact dans des endroits inusités, comme Valérie Carpentier et Charlotte Cardin-Goyer. Les deux finalistes de 2013, qui étaient à New York en même temps plus tôt cette année, ont saisi cette occasion pour fixer une rencontre dans la Grosse Pomme.

Les deux jeunes femmes voient Le Banquier – spécial La Voix comme une occasion de prendre des nouvelles des personnes avec qui elles ont partagé un moment charnière de leur existence. «C’est comme irréel, indique Charlotte. C’est génial de renouer avec les gens, voir que tout le monde continue de cheminer.»

«C’est cool de revoir les gens dans le cadre d’un enregistrement comme celui du Banquier, parce qu’on passe plusieurs heures à attendre à rien faire. Ça nous donne le temps de jaser et rattraper le temps perdu.»

La valise

Jouer les beautés au Banquier signifie aussi apprendre à manipuler la valise. Tous les porteurs doivent suivre un cours éclair de 10 minutes pour connaître les règles de base du maniement des mallettes argentées, histoire de contribuer au bon déroulement des enregistrements et surtout, éviter de gaffer et forcer un nouveau départ. Une valise s’ouvre au mauvais moment et c’est la catastrophe.

Voilà pourquoi certains participants, comme Yoan Garneau, attendent le moment de vérité avec fébrilité. «Ça m’énerve un peu, confie le protégé d’Isabelle Boulay. J’ai hâte que tout soit terminé!»

Ancienne recrue de Marie-Mai, Jacynthe Véronneau était davantage préoccupée par une autre composante signature du Banquier: la descente des marches… en talons hauts, bien évidemment. «Il faut marcher avec assurance sans regarder ses chaussures, résume la jeune femme. On va voir ce qui va arriver…»


TVA diffuser Le Banquier spécial La Voix dimanche à 19 h.

 

Les «beautés» du Banquier spécial La Voix
Jérôme Couture
Julie Lefebvre
Valérie Carpentier
Yoan Garneau
Éléonore Lagacé
Charlotte Cardin-Goyer
Andie Duquette
Shiraz Adham
Edi Hysi
G’Nee
Marie-Ève Fournier
Valérie Clio
Valérie Lahaie
Jeffrey Piton
Renée Wilkin
Jacynthe Véronneau
Étienne Cousineau
Valérie Daure
Valérie Amyot
Élie Dupuis
Philippe Berghella
Mathieu Provençal
Rémi Chassé
Brian Tyler
Étienne Cotton
Félix-Antoine Couturier
Commentaires