/news
Navigation
Décès | Hells Angels

Un influent avocat des motards, Pierre Panaccio, est décédé

Me Pierre Panaccio
Photo: Chantal Poirier, Le Journal Me Pierre Panaccio

Coup d'oeil sur cet article

L'avocat Pierre Panaccio, qui a représenté de nombreux Hells Angels et qui travaillait à la défense de Luka Rocco Magnotta, est décédé dimanche des suites d'un cancer. Il avait 61 ans.

Le criminaliste s’est fait connaître pendant et après la guerre des motards pour avoir représenté de nombreux membres et sympathisants des Hells Angels. Il travaillait pour l’avocat de Magnotta, Luc Leclair, et devait bientôt plaider dans le dossier SharQc, à Montréal.

Le décès de Me Panaccio a surpris ses proches, puisqu’il survient quelques semaines seulement après l’annonce de sa maladie.

«Il pensait qu’il reviendrait», dit Me Jean-Pierre Sharpe qui l’a connu lors du procès qui a suivi le printemps 2001.

Passionné

Ses collaborateurs le décrivent comme un avocat passionné qui n’avait pas froid aux yeux.

Il disait toujours ce qu’il pensait et le barreau n’aimait pas ça, selon Me Sharpe.

«Souvent, il se levait et allait dire au juge qu’il n’était pas d’accord», explique-t-il.

Pour Me Patrick Cozannet, un ami proche, Me Panaccio défendait ses idées envers et contre tout. «Dans l’arène, c’était un batailleur», dit-il.

Il ajoute que l’avocat restait toujours respectueux de ses clients et des institutions et qu’il voulait avant tout protéger les droits de chacun.

«C’était un passionné de droit, ce Pierre», dit-il.

Me Cozannet décrit Pierre Panaccio comme un homme charmant, intelligent, cultivé qui aimait la littérature. Il dit que ses clients ne consultaient pas un avocat, mais «allaient voir Pierre». «C’est un phénomène qui disparaît», confie-t-il.

 

 

Commentaires