/opinion/blogs
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

À toute vitesse dans Forza Horizon 2

Coup d'oeil sur cet article

Si vous possédez une XBox One, il est difficile de se plaindre de l'offre côté jeux de course. Avec Forza 5 disponible au lancement de la console en compagnie de Need For Speed Rivals, voilà déjà que Forza Horizon 2 vient s'offrir aux amateurs de vitesse.

Utilisant l'engin très abouti de son grand frère, la série Horizon propose plutôt un mode de jeu ouvert avec une quantité impressionnante de véhicules variés. D'entrée de jeu, Forza Horizon 2 vous fait vivre l'arrivée dans sa contrée de base: le sud de la France et le nord de l'Italie, pour un festival de belles voitures et de musique numérique. Fort est d'avouer que l'introduction du titre est très bien réussie et nous intègre rapidement à cet univers de rêve. Outre l'imbattable introduction de The Last Of Us, dans un tout autre registre, celle de Forza réussit à se démarquer du lot comme l'une des plus réussies de l'année.

Par la suite, le joueur devient libre de progresser comme bon lui semble dans des centaines d'épreuves à travers le gigantesque univers. On peut rapidement passer de mode en ligne ou hors ligne dans une foule de courses différentes utilisant différentes parties de la carte comme circuit. Le tout est très varié, passant de courses urbaines à certaines sorties en plein champ. Il y a quelque chose de vraiment amusant à traverser la superbe contrée italienne avec les plus belles voitures du monde.

Forza Horizon 2 reprend le concept de Drivatar, supposément une représentation réaliste de nos amis à l'intérieur du jeu selon leurs habitudes de course. Par contre, lorsqu'on teste le jeu avant sa sortie et qu'on voit les amis de notre liste déjà courir contre nous, on est en droit de se demander à quel point la technologie est réelle ou simplement une façon de représenter l'intelligence artificielle typique. On ne peut de toute manière pas reprocher beaucoup à l'intelligence artificielle du jeu qui fait figure de saine compétition pour le mode hors-ligne.

Parmi les nouvelles fonctionnalités se retrouve également le GPS, ANNA, supporté par le système de reconnaissance vocale de la nouvelle Kinect. Malheureusement, mes tentatives furent très décevantes et après de multiples frustrations, j'en suis rapidement revenu au contrôles traditionnels pour le GPS.

Au bout du compte, la variété d'épreuves, la qualité de l'engin, le côté exubérant des véhicules et l'ambiance du jeu font de Forza Horizon 2 une entrée solide dans le catalogue de la Xbox One malgré quelques petites problématiques techniques. Fortement recommandé aux amateurs de jeux de course.