/news/currentevents
Navigation
Pont de Québec

La peinture devra encore attendre...

DM traffic-02
Photo d'archives Pont de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement fédéral est déçu du jugement de la Cour supérieure qui donne raison au CN concernant l’état de la peinture du pont de Québec.

Le gouvernement fédéral est déçu du jugement de la Cour supérieure qui donne raison au CN concernant l’état de la peinture du pont de Québec.

Le dossier litigieux, qui traîne depuis des années, a rebondi lors de la période de questions à Ottawa. Dans une décision rendue mercredi, le juge Louis Lacoursière estime que le CN n’est pas tenu de terminer les travaux de peinture du pont.

Neuf ans après des travaux sur environ 40 % de la surface, la bataille juridique a évolué un peu.

La députée du NPD Alexandrine Latendresse a exigé que le CN et Transports Canada cessent de se renvoyer la balle. «Le ministre va-t-il respecter cette décision et faire repeinturer le pont de Québec?», a-t-elle demandé.

Pas pour demain

«Nous sommes déçus de ce jugement. Nous allons attendre la deuxième partie avant de commenter davantage. Cependant, nous continuons de croire que le CN aurait dû respecter son accord en ce qui concerne l’état de la peinture du pont», a rétorqué Jeff Watson, secrétaire parlementaire de la ministre des Transports, Lisa Raitt.

La députée de l’opposition a répliqué sans obtenir d’engagement clair ou d’échéancier précis.

Commentaires