/lifestyle/health
Navigation
Sportifs du dimanche

Mordus de golf jusqu’à la fin

Mordus de golf jusqu’à la fin
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Je les surnomme les Chevaliers de l’Apocalypse! Michel Deveau, Jean-Marc Bergeron, Alain Turcotte, Jean Laverdière, Steve Cantin, Christian Guay, Gilles Asselin, Michel Julien, Antoine Boivin, Claude Labelle et Jérôme Bédard, du club de golf Lévis, ont étiré leur saison jusqu’au dernier week-end de l’Action de grâce avec une compétition amicale de 36 trous.

Je les surnomme les Chevaliers de l’Apocalypse! Michel Deveau, Jean-Marc Bergeron, Alain Turcotte, Jean Laverdière, Steve Cantin, Christian Guay, Gilles Asselin, Michel Julien, Antoine Boivin, Claude Labelle et Jérôme Bédard, du club de golf Lévis, ont étiré leur saison jusqu’au dernier week-end de l’Action de grâce avec une compétition amicale de 36 trous.

Pour plusieurs sportifs du dimanche, il faut désormais ranger les bâtons de golf pour sortir les bâtons de hockey, les planches ou les skis. Dommage, les terrains sont à leur pleine maturité en septembre et octobre. Jacques-Cartier aurait dû s’échouer sur les côtes de la Floride! Pendant que les surintendants entreprennent les travaux d’hibernation de leur terrain, les dirigeants des clubs de la région manipulent la calculette pour planifier la prochaine saison en espérant sortir la tête de l’eau.

D’ailleurs, ne la mettez pas dans le sable votre tête. Le golf vit des heures difficiles. Plusieurs clubs de la région sont en mauvaise posture financière et les dirigeants doivent jouer d’audace et d’imagination pour conserver leurs membres et séduire les golfeurs du dimanche, afin d’équilibrer leur prochain budget. Je précise, juste équilibrer le budget. C’est tout dire.

Un autre dossier sur lequel je reviendrai par un beau dimanche d’hiver à -20°!

 

Commentaires