/opinion
Navigation
lettres

Travailler avec les modérés

Coup d'oeil sur cet article

Après le ciblage de deux soldats canadiens, par un récent converti à l’islam, Martin Rouleau, nous constatons que les Canadiens réagissent de différentes manières. Il y a ceux qui comprennent bien la différence entre l’islam et ces quelques personnes qui sont influencées par les radicaux et les extrémistes au nom de la religion. Mais malheureusement, certains associent la population musulmane et leur religion à de tels incidents. À mon avis, la solution réside dans la dénonciation des terroristes et l’autonomisation des voix saines au sein de la communauté islamique. Par exemple, la Communauté musulmane Ahmadiyya est présente dans toutes les grandes villes du Canada avec plus de 80 succursales, dont Montréal et Québec. Tout au long de notre histoire, nous avons rejeté toute sorte de terrorisme au nom de l’islam. J’encourage les concitoyens musulmans à faire un pas en avant et à dénoncer ces actes publiquement. Mon message à nos autorités canadiennes respectées et aux médias est de travailler avec les modérés au sein de la communauté islamique pour vaincre ceux qui encouragent le meurtre au nom de Dieu. Vous ne devez pas aliéner la communauté musulmane, plutôt travailler avec elle pour vaincre cette idéologie haineuse et garder la jeunesse musulmane canadienne sur le droit chemin.

Luqman Ahmed

 
Commentaires