/news/currentevents
Navigation
Cigarette électronique

Feux et explosions

Cigarette électronique
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les chargeurs de cigarettes électroniques seraient responsables de plus d’un incendie par semaine au Royaume-Uni cette année.

Les chargeurs de cigarettes électroniques seraient responsables de plus d’un incendie par semaine au Royaume-Uni cette année.

Plusieurs cas de cigarettes qui explosent ont aussi été répertoriés aux États-Unis, mais aucun au Canada.

Un peu plus de 110 feux auraient été causés par la cigarette électronique depuis trois ans au Royaume-Uni, dont 62 en 2014, selon le Daily Mail. La majorité des brasiers ont pris naissance pendant le chargement de la batterie.

Les autorités locales sont sur un pied d’alerte et s’interrogent sur les habitudes de chargement des Britanniques, qui sont 2.1 M à vapoter, selon une récente étude.

En août dernier, un homme de 62 ans est décédé en Angleterre lorsque le chargeur de sa cigarette électronique a explosé et mis le feu à son appareil d’oxygène. Selon les premiers rapports, il n’utilisait pas le chargeur fourni par le fabricant de sa cigarette.

Les cigarettes rechargeables contiennent de la nicotine liquide, un élément chauffant et une batterie au lithium. L’utilisation d’un autre chargeur ou d’un câble USB destiné à d’autres appareils pourrait causer une surchauffe de la cigarette et une petite explosion.

La hausse de la popularité de la cigarette électronique, alors que de plus en plus de marques et de revendeurs font leur apparition sur un marché qui n’est pas réglementé, pourrait être une des causes des mauvaises utilisations de l’équipement.

 
Commentaires