/opinion/blogs
Navigation

Le Pont # neuf

Coup d'oeil sur cet article

Je serai court mais bref. Il me pousse des boutons sur les dents quand j’entend l’honorable Denis Lebel mentionner le terme « héros de l’histoire » et l’associer aux noms de Samuel de Champlain et Maurice Richard. Je suis loin de vouloir dénigrer de quelque façon que ce soit la mémoire d’un des plus grands joueurs de hockey du monde. J’ai grandi et été élevé dans l’adoration de la Sainte-Flanelle et du respect de ses joueurs. Je ne suis partisan d’aucune autre équipe que le CH, c’est ainsi, point à la ligne.

Je n’ai aucun problème à ce qu’on nomme un pont en l’honneur du Rocket. Dans le cas d’un pont additionnel, j’en serais très fier. L’homme a laissé sa marque dans la ligue nationale de hockey. Dans l’imaginaire collectif du Québec, il est certes l’un des meilleurs, toutes générations confondues. Maurice Richard est un héros sportif, pas un héros de l’histoire.

En ce qui a trait à Samuel de Champlain, lui étant un véritable héros de l’histoire,  notre bon gouvernement fédéral cherche à nous le faire oublier. Au point de nous donner un bonbon avec un nom que tous les québécois connaissent, un nom plus contemporain. C’est presque dire que les mangeux de hot dogs ne connaissent rien en cuisine, merci Denis Lebel.

Champlain a navigué sur le fleuve Saint-Laurent, il a remonté la rivière Richelieu et a combattu pour l’honneur de la Nouvelle France. Il est le premier gouverneur général du pays et l’un des plus grands explorateurs de son époque. Il faut maintenant oublier ce nom à ce qu’il paraît. Je me demande pourquoi.

Et quand on aura enlevé le nom de Champlain sur le pont à venir, l’organisme qui s’en occupe se nommera « La Société des ponts Jacques Cartier et Maurice Richard ». Une petite rue de Montréal et une statue à Québec porteront le nom de Champlain.

Et tout ça, ce sera au même moment ou nos voisins américains au sud de la frontière garderont Champlain pour le village du même nom. Il garderont aussi Champlain pour un plan d’eau majestueux (il fut pendant 5 minutes un des 6 grands lacs). À Plattsburgh NY, une statue de Samuel de Champlain restera en place pour rappeler le rôle qu’il a joué dans l’histoire de nos pays.

Il faut garder le nom de Champlain pour le pont neuf. Si on tient vraiment à mettre en valeur celui du Rocket, pourquoi ne pas nommer le chantier à venir le « chantier Maurice Richard ». Avec un tel nom et l’effet rassembleur, les femmes et les hommes appelés à y travailler donneraient leur 110 % comme on dit. Ils n’auraient pas peur d’aller dans les coins et de fournir l’effort supplémentaire pour arriver au but, à la sueur de leur front, etc. etc...

Champlain doit rester.  De toute façon, Maurice ne sera jamais oublié.

12 commentaire(s)

Raynald Collard dit :
5 novembre 2014 à 8 h 56 min

Tout à fait intėressant. Montréal, grâce à la toponymie de ses ponts, Louis-Hypolite-Lafontaine, Jacques-Cartier, Samuel-de-Champlain, Honoré-Mercier, se distingue avantageusement de la ville de Québec.. Ces ponts ont l'immense mérite de révéler des pans majeurs de notre Histoire avec un grand H.

Quel est l'apport historique de Pierre Laporte pour se mériter un pont? Son assassinat?

Steve Harvey-Fortin dit :
5 novembre 2014 à 9 h 13 min

Ah bon, Moi qui croyait que les vrais héros étaient des vainqueurs de notre belle démocratie qui a l'esprit ouvert sur le passé. Moi, j'aurai bien aimé qu'on nomme ce pont à la mémoire de James Murray qui fut gouverneur de la province de Québec ou d'un quelconque anglophone qui a fait quelque chose de valorisant pour le Québec.

Mais je suis certain que le nom Maurice Richard n'est pas le bon nom a donner à un pont. Cela amplifiera la victimisation de la société québécoise qui le fait déjà beaucoup par un féminisme engrossée.

J-F. Couture dit :
5 novembre 2014 à 10 h 23 min

Si l'ineffable Denis Lebel persiste dans l'erreur, il restera au maire Labeaume et à la Ville de Québec de changer le nom du quartier dit «Petit Champlain» en celui de «Grand Champlain» :-)

Inouk dit :
5 novembre 2014 à 10 h 27 min

Maurice Champlain ? ! ...

Regis dit :
5 novembre 2014 à 10 h 34 min

C'est sûr que ça a un petit coté étrange cette idée de nommer le pont du nom de Maurice Richard et je ne sais pas pourquoi Lebel a suggéré ça et je n'étais pas pour ça pour toutes les bonnes raisons que vous donnez. Mais maintenant, j'espère que les conservateurs n'ont pas oublier tout à fait l'idée maintenant que j'ai lu les divers péquistes officiels (je ne parle pas de vous là...) se prononcer là-dessus.

Parce qu'il faut bien voir les choses comme elles sont, il y a les Québécois ordinaires, les honnêtes personnes ,dirons-nous, et les péquistes qui tirent leur revenus de l'état ou de PKP ou pour faire rapide de l'état PKP.

Assez souvent dans le deuxième groupe, il y a des gens qui ne sont pas nés ici et qui ne passent pas grand temps ici parce qu'ils sont toujours en voyage ici et là.

Appelons-les les "péteux de broue" pour faire plus court.

Pour ceux-là, l'appartenance au peuple québécois c'est une sorte de greffon qui a pris sur un arbre dont les racines les nourrissent mais dont elles ne sont pas la cause directe.

Pas surprenant qu'en des occasions comme celles-là, ces gens s'agitent parce que complexés sans doute. Ils vont essayer de rabaisser "votre honnête homme" qui lui venait directement de l'arbre pour le substituer au plus vite par Billie Jean King, Curt Flood et toute une série de gens que vous ne conaissez ni d'Éve ni d'Adam et qui sont nés ailleurs eux-aussi comme par hasard. Ils vont prétendre même que de ne pas aller à la guerre fait de vous un héros plus grand que Maurice Richard !

Pourquoi ça ne serait pas une personne humble ? Moi j'avais suggéré le nom de la femme à l'origine des Caisses Desjardins au début ou celui d'une syndicaliste du temps que les syndicats étaient une bonne chose et c'étaient des vrais Québécoises et pas un petit Français frais chier en culottes bouffantes entk ... ;)

DANIEL LARIVIERE dit :
5 novembre 2014 à 10 h 41 min

Tant qu'à réfléchir sur le nom que portera le fameux pont ! Pourquoi ne pas corriger une grave erreur historique et nommé Pierre Dugas des Monts qui est le véritable Fondateur de la ville de Québec et également véritable promoteur de la Nouvelle-France. Sans enlever rien a Champlain, lorsque l'on vérifie les faits historique on se rend compte que Champlain travaillait pour Dugas et que malheureusement pour ce dernier il ne conservais pas note de toutes de ce qu'ils réalisaient. C'est un peu comme si un des v-p de Pierre Péladeau aurait été nommé le fondateur du Journal de Montréal ?

Voici quelques sources: « Au moment où tout semblait perdu pour la France en Amérique, c'est à Pierre Dugua que la Nouvelle-France doit sa survie. » - Jean Glénisson « On peut présumer que sans lui (de Mons) il n'y eût pas eu de Champlain. » - Marcel Trudel « Rendre à Dugua de Mons l'hommage auquel il a droit ne porte aucunement ombrage à Champlain. Tout au contraire il est encourageant de voir la parfaite entente de ces deux hommes, l'un catholique et l'autre protestant, en vue de la création de Québec, cause qui leur tient à cœur autant à l'un qu'à l'autre. C'est ensemble qu'ils triompheront de la terrible coalition d'intérêts de marchands rivaux qui s'opposera à leur destin. » - Maxime le Grelle s.j., ancien curé de Brouage.

Réjean Guay dit :
5 novembre 2014 à 10 h 49 min

Un monument pour James Murray ? Quelle idée curieuse que celle d'élever un monument aux conquérants . Pour ce qui est des , vous devriez vous tourner vers nos Patriotes : ce sont eux qui ont combattu pour un régime démocratique après 1791 . Votre Murray n'a rien fait de particulier ; même si comme son successeur , Carleton , il aimait bien ces Canadiens , ce peuple de vaincus . Rendre un hommage aux conquérants par les armes d'un territoire apparaît inapproprié . Consolez-vous , il existe une rue Murray à Québec ! Hormis ce souhait d'honorer nos conquérants , une de vos phrases mérite une attention particulier dans ce concert d'hommages . Vous dites: . Décortiquons deux mots : victimisation et féminisme . . . Quel message envoyez-vous ? Que le Québec se complaît dans une victimisation historique centrée sur les effets nėgatifs de notre conquête ? Oui , nul ne peut nier les effets de cette conquête militaire ( positifs et négatifs ) ; toutefois , ce terme de victimisation est utilisé par une certaine école de pensée historique de l'Université Laval dans le but d'éliminer tout discours nationaliste québecois : ces ne servent qu'à laminer la nation québécoise ( reconnue par le fédéral ) au profit d'un multiculturalisme échevelé , lequel fait passer les Québecois ( de souche ) comme des immigrants comme les autres , en niant tout geste fondateur des Français des XVIè et XVII è siècles . Pour ce qui est de votre deuxième terme de féminisme . . . engrossée ( sic) , là je ne vous comprend pas . Est-ce un antiféminisme primaire ? Que voulez -vous dire ?

Real Nadeau dit :
5 novembre 2014 à 12 h 18 min

Je suppose que certains "petits-canayens-franças" comme on disait à l'époque, comme un certain Regis Anonyme, qui les représente bien, ne peuvent pas comprendre que le Canada a été fondé par la France, ce Grand Pays, que ce sont nous, les québécois d'aujourd'hui, qui lui avons donné son élan pendant plus de 200 ans jusqu'à ce que les anglais nous l'enlèvent par les armes, la déportation, les incendies causés par les Habits-rouges, et toutes les cruautés de cette guerre.

"L'épopée des plus brillants exploits", c'est nous qui l'avons vécue et chantée pendant ces années de la Nouvelle-France! Soit dit en passant, aujourd'hui, la France est au cinquième rang des puissances industrielles et économiques du monde, juste devant le Royaume-Uni ! Voir Wikipédia et JDN (Journal du Net)

J'aime quand-même, le Royaume-Uni et le Canada ; par contre, mon patriotisme s'adresse à notre beau Québec, tant méprisé par les fédéraleux, d'Ottawa ou du Québec !

Quand j'étais jeune, en classe, on faisait, à tous les jours, notre salut à notre beau drapeau bleu du Québec, dès qu'il fut élevé pour la première fois au dessus de l'Assemblée Nationale ! Je suis resté fier "à sa foi sa langue et ses institutions,", comme on le disait si bien, chaque jour !

Il est toujours là, ce drapeau, fier et bleu, dans le beau ciel bleu du Québec, l'ancien Canada, dont je suis fier ! Je suis un québécois né à Percé, qui a vécu à Rimouski, Chicoutimi, La Baie et Mont-Saint-Hilaire ! Si on connaît bien le Québec, on l'aime, on en est fier, de même qu'on est fier de dire qu'il peut devenir un des plus beaux pays du monde !

Mario Lepage dit :
5 novembre 2014 à 14 h 14 min

@ Réal Nadeau: Son nom est très probablement Régis Gratton...

Regis dit :
5 novembre 2014 à 14 h 42 min

Vous avez l'identification a peu de frais M. Nadeau, votre nom fait près de 100 entrées dans Canada 411 et le mien n'en fait que 63. Pour me battre coté identification mettez aussi votre adresse et votre numéro de téléphone et on verra par après si je mettrais mes coordonnées et mon tour de taille.

En plus, dire qu'on aime son bon Québec est tout à fait de bon goût et je vous crois, moi aussi j'aime mon bout de trottoir.

Ce n'est pas très engageant comme déclaration et je suppose que vous devez être un fan du banquier pour dire des généralités comme ça.

Vous allez être une cible idéale dans la prochaine campagne de Péladeau qu'il va faire sur TVA et dans les journaux à potins sur les petites habitudes de Julie qui va aller se baigner chez son amie Jeannette et qui va rencontrer des étrangers et tout ce genre de choses.

Ce n'est pas que je veuille vous réveiller de votre beau rêve mais essayer en changeant d'identité de poster des messages fédéralistes qui heurtent de front la dizaine de blogueux payés par PKP et de votre allégeance... Vous allez suer des doigts pour passer vos messages qui vont disparaitre aussitôt que vous allez regarder ailleurs et ça va vous prendre plusieurs identités car ils vont vous rayer des listes

Real Nadeau dit :
5 novembre 2014 à 14 h 48 min

Non, Mario Lepage, mon nom est bien Real Nadeau ; faites-vous expliquer ou lire par quelqu'un, n'importe-qui, et mon nom et mon texte !

Si vous ne comprenez toujours pas, faites votre sec.V avant de revoir l'excellent film de Pierre Falardeau, ELVIS Graton ! Si vous ne comprenez pas le film, alors posez-vous des questions sur vous et essayez de faire des phrases complètes ; ça commence par là !

Regis dit :
5 novembre 2014 à 16 h 22 min

M.Nadeau,

Ne soyez pas si parano, le gars voulait vous aider et c'est moi qu'il voulait insulter.

Et puis si vous dites que le film Elvis Gratton de Falardeau était un excellent film... c'est qu'il vous manque un peu d'humanité ou de culture parce que Falardeau a dit à sa mort que Ryan était une pourriture et ça c'est impardonnable comme bassesse, aucune des farces grasses que ce gars peut avoir mis sur pellicule ne peut pardonner ça. Il ne vaut pas un Gilles Latulippe.

Mario Lepage est probablement un Français et c'est pour ça qu'il veut m'insulter. Puisque vous aimez les blagues foireuses, savez-vous que Sugar Sammy dit à propos des Français qu'ils sont toujours à une bière d'être homosexuel.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions