/entertainment/music
Navigation
Québec Issime

L'église de tous les possibles

Photo Roger Gagnon
L'état des travaux étant avancés, le producte
Roger Gagnon, Journal de Québec L'état des travaux étant avancé, le producteur de Québec Issime, Robert Doré, réitère que la première de Party aura bel et bien lieu le 22 novembre à l'église Saint-Jacques d'Arvida.

Coup d'oeil sur cet article

La transformation de l'église Saint-Jacques d'Arvida en salle de spectacle professionnelle va bon train et 386 spectateurs seront assis comme prévu le 22 novembre pour la première de Party de Québec Issime.

La transformation de l'église Saint-Jacques d'Arvida en salle de spectacle professionnelle va bon train et 386 spectateurs seront assis comme prévu le 22 novembre pour la première de Party de Québec Issime.

«Les travaux vont bien, mais le nerf de la guerre, c'est de repeindre la salle. Ça fait deux semaines et demie que Peinture LSB est là. Ils sont trois peintres. Quand les murs sont repeints, c'est encourageant», indique le producteur de Québec Issime, Robert Doré qui surveille les travaux de près.

Le 8 octobre, la troupe s'est vue obligée de déménager rapidement en raison d'un problème de structure et de moisissures au Théâtre Palace Arvida qui a entraîné sa fermeture indéterminée par Saguenay. Jusqu'à présent, la nouvelle salle et les planchers ont été mis à niveau et une scène de 28 par 32 pieds ainsi qu'un podium 12 par 12 pieds ont été érigés dans l'église Saint-Jacques, rebaptisée pour l'occasion Complexe Québec Issime.

Souper/spectacles

Et comme s'ils étaient au Théâtre Palace, les spectateurs qui assisteront aux représentations de Party, du 22 novembre au 21 décembre, pourront également souper sur place puisqu'une cuisine et un bar seront aussi déplacés du Palace au Complexe Québec Issime.

Robert Doré l'avoue, tout ce projet serait impossible sans Diffusion Saguenay et les commanditaires du milieu, sympathique à leur cause.

Solution temporaire

Cependant, pas question que ce nouveau lieu diffuse de façon permanente.

«On pourrait rendre notre salle disponible au besoin, mais de façon circonstancielle. On ne deviendra pas opérateurs de salle de spectacle. Pour nous, ici, demeure notre centre de production des décors et d'entreposage pour nos costumes. Juste pour les décors de la production Décembre, on parle de quatre semi-remorques de 53 pieds.»

Été 2015

Lors de l'entretien avec M. Doré, le Journal a également appris que le spectacle Cow-boys de Québec Issime devrait reprendre du service à Sherbrooke à l'été 2015. On ne peut pas en dire autant pour celui De Céline Dion à La Bolduc à Trois-Rivières. «Ils vont ouvrir un nouvel amphithéâtre qui va accueillir le Cirque du Soleil. Donc, c'est certain qu'on va regarder les possibilités de présenter De Céline Dion à La Bolduc ailleurs. Il y a tellement de demandes. Le Québec ne peut pas se passer de ce spectacle, car c'est notre histoire», conclut-il.

 

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.