/news/politics
Navigation
Immigrants

Québec lancera des consultations publiques pour mieux intégrer les immigrants

Kathleen Weil, immigration
SIMON CLARK / JOURNAL DE QUEBEC La ministre de l'Immigration, Kathleen Weil.

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Couillard lancera sous peu des consultations publiques pour déterminer les moyens permettant de mieux intégrer les immigrants à la société québécoise.

La ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Kathleen Weil, a souligné mardi l’importance d’adopter des mesures «très proactives» pour encourager la «pleine participation» des nouveaux arrivants. Elle a plus particulièrement fait référence aux citoyens d’origine maghrébine et de confession musulmane, qui font face à des «barrières à l’emploi».

«Il y a des barrières à défoncer, il y a des mesures à entreprendre, il faut avoir l’engagement de tous les acteurs de la société civile, il faut respecter les droits fondamentaux, etc., mais ce n’est pas juste de le dire, il faut vraiment que, dans les faits, les gens puissent vraiment s’intégrer à tous les niveaux et dans toutes les sphères de la société», a dit la ministre.

Les consultations publiques annoncées mardi serviront à l’élaboration de la nouvelle planification pluriannuelle de l’immigration, qui entrera en vigueur l'an prochain.

Kathleen Weil a par ailleurs réagi aux messages haineux qui ont été placardés sur des mosquées de la région de Québec au cours de la fin de semaine. Elle a voulu se faire rassurante en mentionnant qu’aucune donnée ne permettait de relier ces gestes à la montée d’un quelconque sentiment islamophobe. «Il n’y a pas vraiment d’inquiétude, mais il n’y a pas de société à l’abri», a soutenu la ministre.

Mme Weil ne croit pas que les événements des derniers jours dissuaderont des immigrants à s'établir au Québec. «Non, parce que [les candidats à l'immigration] trouvent que le Québec est une société ouverte et inclusive. Honnêtement, c’est l’expérience [qu'ont] la plupart des gens», a-t-elle dit.

Commentaires