/entertainment/movies
Navigation
Hunger Games

«Je suis vraiment fière de ces films»

BRITAIN-ENTERTAINMENT
photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Il y a quelques jours – durant la conférence de presse londonienne de Hunger Games: La révolte partie 1 – Lawrence a parlé de l’appréhension qu'elle avait ressentie à l'idée d'être associée à Katniss.

Il y a quelques jours – durant la conférence de presse londonienne de Hunger Games: La révolte partie 1 – Lawrence a parlé de l’appréhension qu'elle avait ressentie à l'idée d'être associée à Katniss.

«Je suis une actrice et je ne veux pas que l'on m'identifie à un personnage. C'est une idée effrayante, mais je suis vraiment fière de ces films. J'aime leur message. J'aime ce personnage. J'aime tout d’elle, je suis vraiment honorée de la porter en moi pour le reste de ma vie et que les gens se souviennent de moi dans le rôle de cette incroyable héroïne. Et j'espère que les gens nous confondent!»

À 24 ans, l'actrice gère sa carrière avec aplomb et autodérision, sans jamais reculer. Pas étonnant que la légende canadienne Donald Sutherland – qui joue le président Coriolanus Snow – l'ait qualifiée d'«actrice exquise et brillante».

Pendant ce temps, le magazine Rolling Stone écrivait qu'elle était «la jeune actrice la plus talentueuse d'Amérique». Elle a plusieurs fois figuré dans le classement des femmes les plus séduisantes, puissantes et mieux payées de Hollywood. Le magazine Time l'a même classée parmi les 100 personnes les plus influentes du monde. Des nominations extrêmes, absurdes et pourtant appropriées compte tenu de son statut et de son talent naturel.

Hollywood a pris des notes. Lawrence a déjà obtenu trois nominations aux Oscars, dont une victoire (nomination pour l'Oscar de la meilleure actrice dans Winter's Bone, nomination pour l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle féminin dans Arnaque américaine et l'Oscar de la meilleure actrice dans Le bon côté des choses). Tout cela à 23 ans.

Lawrence s'amuse de l'image qu'elle a créée en incarnant Katniss. «Elle n'est pas moi, a-t-elle avoué. Elle gère les émotions d'une manière très différente. Pour ma part, j'aurais pleuré chaque jour en demandant: “Où est ma maman?”.»

Vie privée

En revanche, elle s'amuse beaucoup moins des intrusions dans sa vie privée par des pirates informatiques – qui ont révélé une photo d’elle nue –, des potins de célébrités et des spéculations entourant sa romance avec Chris Martin, le chanteur de Coldplay.

Le miracle réside dans sa manière de gérer publiquement ses déboires. Le mois dernier, elle a déclaré à Vanity Affair que quiconque regardait ces nus volés commettait un crime, la même «violation sexuelle» que celle commise par le pirate. «Vous devriez avoir honte», a-t-elle clamé. Cela force l’admiration et le respect.

 
Commentaires